Didier Deschamps
L'entraîneur de Marseille Didier Deschamps | AFP - Andrew Yates

Deschamps : "Porter ce maillot-là c'est lourd"

Publié le , modifié le

Rien ne va plus à Marseille. Et ça ne date pas d'hier avec une nouvelle défaite en Ligue 1 (L'OM a été battu 1-0 par Montpellier). Didier Deschamps essaie de jouer les pompiers de service avant la finale de la Coupe de la Ligue samedi. Un défi qui semble insurmontable pour les Phocéens. N'est pas Quevilly qui veut...

Q: Une nouvelle défaite, c'est encore une mauvaise soirée...
R: "C'est une sale soirée. Elle avait mal débuté, elle s'est mal finie. On leur offre l'opportunité de mener au score sur penalty. On est revenu. Il y a une différence qui s'est vue avec une équipe en confiance, avec des joueurs de qualité. Il y a des décisions à notre encontre, mais je ne vais pas me réfugier derrière ça, ça n'enlève rien à Montpellier qui a fait un bon match. Pour mon équipe, dans un contexte difficile, ça a été difficile."

Q: Y avait-il une classe d'écart entre les deux équipes?
R: "Ils sont très réalistes. A partir du moment où ils mènent 2 à 1, c'est plus facile. Il y a de la qualité. Sur leur deuxième but, au début de l'action, il y a une faute contre nous qui n'est pas sifflée. On aurait aussi pu bénéficier d'un penalty (Brandao a réclamé une faute sur lui dans la surface, nldr), mais il y a ensuite un scénario qui les a galvanisés." 

Q: Comment pouvez-vous réagir d'ici à samedi?
R: "La situation est très compliquée, difficile. On ne va pas incriminer Pierre, Paul ou Jacques. Il faut évacuer et arriver avec suffisamment de confiance pour jouer le coup à fond samedi. On a un match très important samedi. Mon travail c'est de préparer l'équipe pour qu'elle soit dans le meilleur état d'esprit possible. C'est la dernière chance de gagner un trophée cette année."

Q: Ne regrettez-vous pas d'avoir fait entrer certains joueurs (Valbuena, Amalfitano, André Ayew) trop tard?
R: "Je n'ai pas de regrets, ils rentrent 20 minutes, on a eu un match très difficile dimanche, il y a eu peu de temps de récupération. Si je les fais rentrer c'est pour amener du +jus+. Je ne peux pas faire jouer toujours les 11 mêmes, j'ai fait des choix et je les assume totalement."

Q: Les joueurs doutent-ils ? Ont-ils lâché?
R: "Forcément, le contexte est très pesant, mais il ne faut pas non plus baisser la tête, il faut lutter même si on a beaucoup d'éléments défavorables, mais il n'y a pas de remède miracle. Pour les joueurs, c'est un problème de confiance, de fébrilité, les événements sont défavorables. Porter ce maillot-là c'est lourd, quand ça va bien c'est facile, quand ça va mal, c'est plus compliqué."

Xavier Richard @littletwitman