L1 Marseille Didier Deschamps portrait interview 03 2010
Didier Deschamps | AFP - Franck Fife

Deschamps: "On ne va pas sauter au plafond"

Publié le , modifié le

La victoire de l'Olympique de Marseille sur Evian/Thonon (2-0) a rendu le sourire au coach marseillais Didier Deschamps, mais ce dernier reste prudent. Ce premier succès de la saison "va redonner un peu de sérénité et de confiance après des jours agités", a indiqué le tacticien phocéen qui convient avoir profité de l'expulsion d'un joueur adverse pour assurer cette victoire.

Comment accueillez-vous cette première victoire de la saison en championnat ?
- "La meilleure vitamine dans notre situation c'est la victoire, c'est la première de la saison, il faut l'apprécier. C'était primordial de gagner ce soir. On a fait de bonnes choses, on a une bonne dizaine d'occasions, même si on marque sur deux coups de pieds arrêtés. Le fait que Evian/Thonon ait joué à dix après l'exclusion de Rippert nous a facilité la tâche. Ca va redonner un peu de sérénité et de confiance après des jours agités. On ne va pas sauter au plafond, mais vous le savez aussi bien que moi, il n'y avait qu'une solution pour nous: gagner. J'ai vu un groupe de joueurs concernés qui avaient l'envie et la détermination. Il y a encore beaucoup de route à faire. On aimerait avoir plus de temps pour savourer mais on a Valenciennes dans trois jours.

Pensez-vous avoir enfin trouvé un groupe ce soir ?
- "Ma difficulté c'est que je ne peux pas faire plaisir à tout le monde, je prends des décisions, il y en a qui rentrent, d'autres qui ne rentrent pas. Quand il y a le résultat on dit que j'ai eu raison, mais ce n'est pas toujours le cas. Je veux aussi remercier le public. J'ai été joueur ici et dans des situations moins difficiles, j'ai connu des ambiances plus compliquées. (Les supporteurs) ont ce club dans la peau, c'est bien qu'ils aient pu encourager et pousser.

Vous êtes conscient d'avoir besoin d'une série ?
- "On a doublé notre capital ce soir, je ne pensais pas vivre une telle situation. On méritait mieux que ces trois points, là on en a six. Je ne vais pas avoir le sourire jusqu'aux oreilles pour autant, il faut continuer. Pour le moment, vu notre départ, le classement, il ne faut pas s'en préoccuper. Il faut prendre des points, plus que durant le mois d'août (...) J'ai apprécié l'attitude des joueurs avant le match. Ils se sont parlés. Sur ce que j'ai entendu avant le match, même si ce sont des paroles, ils sont dans le vrai et même s'il faudra confirmer. Dans le haut niveau, ce qui compte c'est l'état d'esprit".

Propos recueillis en conférence de presse