L1 Marseille Didier Deschamps portrait interview 03 2010
Didier Deschamps | AFP - Franck Fife

Deschamps : "La victoire était indispensable"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Marseille Didier Deschamps "très content" de la victoire de son équipe face à Ajaccio (2-0), samedi lors de la 11e journée de L1, a reconnu qu'elle était "indispensable", estimant que "tout autre résultat" aurait rendu la situation "beaucoup plus compliquée".

Quelle est votre réaction après cette victoire ?
"La victoire était indispensable, au-delà, j'ai vu beaucoup de bonnes choses dans l'attitude et dans le jeu. Le score aurait pu être plus large, j'ai vu pas mal d'occasions, ce penalty qui n'est pas raté mais arrêté par Ochoa. Dans la difficulté c'est là où on voit le caractère et la personnalité, c'est bien de l'avoir fait ce soir, c'est très bien."

Dans le contexte actuel, êtes-vous soulagé ?
"Je ne suis pas soulagé, je suis content, très content, pour les joueurs en premier lieu et pour moi aussi. Tout autre résultat aurait rendu la situation beaucoup plus compliquée. Si Ochoa n'avait pas fait des merveilles, l'addition aurait pu être plus lourde. Il y a eu ce soir plus d'enchaînements, en commençant par derrière. J'avais demandé entre autre à mes joueurs d'être des hommes avec un grand H et autre chose que je ne peux pas vous dire ici."

Vous avez adopté ce soir un nouveau système en 4-4-2, peut-il perdurer ?

"Le 4-4-2, j'y pensais depuis un petit moment. Avec un adversaire regroupé, il fallait plus de présence offensive. Je ne dis pas que je le ferai à chaque fois. J'avais ça dans la tête, au lendemain d'Arsenal. Je dois faire des choix, cela demande confirmation mais en termes de jeu et d'occasion c'est mieux que ce qu'on a fait. Le 4-4-2, ça amène une redistribution des cartes. Je n'ai pas d'équipe type, on a juste changé de système, ce qui permet d'avoir plus de présence offensive. André Ayew à côté de Rémy, cela donne plus de poids offensif. Mais mardi, je n'alignerai pas la même équipe.

AFP