Deschamps: "Gignac, on en reparlera la semaine prochaine"

Deschamps: "Gignac, on en reparlera la semaine prochaine"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Marseille Didier Deschamps a affirmé vendredi que l'avenir d'André-Pierre Gignac n'était "pas d'actualité", et a affirmé que la priorité était le match de dimanche contre le Paris Saint-Germain.

Q: Que s'est-il passé avec André-Pierre Gignac ?
R: Ce qui s'est passé s'est passé. Une décision a été prise, l'avenir d'André-Pierre Gignac n'est pas d'actualité. Ce qui m'intéresse, c'est le match de dimanche. Gignac, on en reparlera en début de semaine.

Q: Le groupe n'est-il pas perturbé par l'éviction de Gignac?
R: "Le groupe travaille, il prépare le grand match qui nous attend. Il faut faire en sorte de répondre présent, car les matchs OM/PSG ont toujours une saveur particulière. On connaît notre situation en championnat, et on rencontre Paris qui est un des favoris pour le titre en termes de potentiel et de classement. Il y a tous les ingrédients pour un grand match et il faudra être à la hauteur et faire un résultat. C'est un match important aussi avec ce que ça représente pour la ville et les supporteurs. Ce n'est pas un match ordinaire".

Q: Etes-vous aujourd'hui encore un entraîneur heureux?
R: "C'est usant d'être entraîneur, je finis chaque saison très fatigué. Mais c'est mon métier, ma passion, je sais à quoi m'attendre. Je m'investis beaucoup dans le travail au quotidien pour obtenir des résultats. Quand on a des résultats comme celui de mercredi (défaite à domicile 0-1 face à l'Olympiakos en Ligue des champions, ndlr) bien sûr je suis très déçu, j'ai toujours en moi cette haine viscérale de la défaite. Je ne peux pas dire qu'aujourd'hui je sois épanoui et heureux vu nos résultats. De plus, je me passerais bien de tout élément perturbateur, quel qu'il soit".

Q: Avez-vous le sentiment de jouer votre place en cas de nouvelle défaite contre le PSG?
R: "Ca fait partie de mon métier, à tout moment. J'en suis conscient. C'est arrivé à d'autres, malgré les résultats, comme Fabio Cappello. La situation est compliquée pour le club et pour moi, mais ce n'est pas ma situation personnelle qui prédomine".

francetv sport @francetvsport