L1 Marseille Didier Deschamps portrait interview 03 2010
Didier Deschamps | AFP - Franck Fife

Deschamps : "On a eu beaucoup d'insuffisance"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Marseille Didier Deschamps s'est dit "convaincu" que son équipe avait "besoin d'être renforcée", après sa défaite devant Caen à domicile pour la 1ère journée de Ligue 1 (1-2). Deschamps pointe aussi "l'extra-sportif", une allusion à peine voilée à la volonté de son capitaine Mamadou Niang de rejoindre Fenerbahçe (1re div. turque), ce à quoi s'opposent les dirigeants marseillais.

Que vous inspire ce résultat ?
"Caen a fait ce qu'il fallait. On a eu beaucoup d'insuffisance, dans plusieurs domaines avec des joueurs plus ou moins en forme."

Vous attendiez-vous à ces insuffisances ?
"On essaie de se préparer au mieux, mais tous les joueurs ne sont pas au même niveau de préparation. Il y a aussi l'extra-sportif, même si ce n'est pas une excuse. Mais les joueurs sont des êtres humains et ce n'est pas la meilleure chose pour préparer un match, dont on était ultra-favori. Forcément, l'ambiance est un peu pesante, même si le groupe vit bien. Le jeu nous a rappelé à l'ordre, car les matches compliqués nécessitent de mettre tous les ingrédients, techniques, mais aussi dans la volonté et de la détermination."

Ce match remet-il en question votre point de vue sur Hatem Ben Arfa et Benoît Cheyrou (en instance de départ) ?
"Je suis en réflexion permanente. Certains joueurs sont en stand-by dans leur tête. Ce dont je suis convaincu, en revanche, c'est que cette équipe a besoin d'être renforcée. Si l'on avait gagné 4-0, cela n'aurait rien changé à ma vision des choses. Mais je ne détiens pas les cordons de la bourse. Et si on ne peut la renforcer, je me résoudrai à tirer le maximum de cet effectif. J'ai déjà dû me battre beaucoup pour contrer les velléités de départ de certains... Mes dirigeants savent, mais je n'ai pas la dernière décision. Mais si on ne peut pas, on ne peut pas..."

Que pensez-vous du match de Niang ?
"Je ne veux pas parler de cas particulier. Il a manqué de réalisme. Est-ce dû à sa situation? Il a dit sa façon de penser. Mais il a un contrat avec le club. Et je me suis positionné sportivement. Je ne peux pas en dire plus."

AFP