Guillaume Gillet
La détresse de Guillaume Gillet | ANTHONY SERPE / DPPI MEDIA

Des supporteurs bastiais bloquent la sortie du stade Armand-Cesari

Publié le , modifié le

Une cinquantaine de supporteurs bastiais bloquaient la sortie des joueurs et des arbitres, mercredi après la défaite de Bastia à domicile contre Evian/Thonon (2-1), protestant notamment contre l'arbitrage et les performances de leur équipe.

Reprochant des décisions jugées litigieuses du corps arbitral, les supporteurs avaient allumé des feux de poubelles devant l'entrée principale du stade Armand-Cesari, empêchant de fait toute entrée ou sortie de l'enceinte. Ils ont été dispersés dans le calme et sans incident aux alentours de  22h30, tandis que joueurs et corps arbitral ont pu quitter le stade un peu avant 23h00.

Le camp bastiais reprochait notamment des fautes non sifflées ou des avertissements non données à des joueurs d'Evian. Au total, sept cartons jaunes ont été distribués par l'arbitre au cours du match : quatre aux joueurs corses, trois à ceux d'Evian.

Interrogé sur la télévision du club, le défenseur François Modesto a ainsi assuré n'avoir "jamais vu un tel arbitrage (...) en 19 ans de carrière professionnelle et dans tous les championnats européens (qu'il a) fréquenté". M. Varela nous a insulté tout au long de la partie en nous disant 'ferme-la', ou alors 'le patron c'est moi, dégage'", a encore affirmé le Bastiais.

Bastia a hérité de la dernière place de Ligue 1 à l'issue de cette défaite, la deuxième d'affilée après celle concédée à Reims (2-1) samedi. L'équipe a en outre été la première à changer d'entraîneur en L1 cette saison, avec le départ de Claude Makelele et l'arrivée de Ghislain Printant.

AFP