Gonalons, Gomis et Lacazette joyeux
Gonalons, Gomis et Lacazette joyeux lors de Marseille-Lyon | BORIS HORVAT / AFP

Des Lyonnais réalistes asphyxient l'OM

Publié le , modifié le

Lyon a signé un succès significatif au Stade Vélodrome en s'imposant devant Marseille (4-1) mercredi soir en match en retard de la 10e journée de L1. Supérieurs dans l'organisation et la maîtrise du jeu, les Lyonnais ont surtout fait preuve de beaucoup de réalisme face à des Marseillais dépassés. Avec cette victoire, l'OL reprend les commandes du championnat.

Trois jours après s'être fait bouger techniquement et physiquement en concédant une cuisante défaite à Toulouse, l'équipe lyonnaise a montré à Marseille un visage beaucoup plus lumineux et beaucoup plus conquérant dans un match un retard (il avait été reporté le 28 octobre dernier pour cause de vent fort)) qui revêtait de l'importance puisqu'il s'agissait ni plus ni moins, entre les deux Olympiques, de désigner le nouveau leader de la Ligue 1. Une rencontre sur laquelle on a pourtant longtemps cru que pesait une malédiction. puisque la confrontation semblait de nouveau contrariée cette fois par les fortes pluies. Mais les précipitations ont cessé en fin d'après-midi et l'arbitre Clément Turpin, deux heures avant le coup d'envoi, a jugé que la pelouse était praticable. Bien que très gras, le terrain n'a en tous cas pas gêné les Lyonnais qui se livrés à une démonstration de force.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que les Lyonnais ont retenu la leçon de leur non-match, et ont cette fois pris les choses par le bon bout, avec beaucoup de rigueur et d'engagement. Et surtout les joueurs de Rémy Garde ont su parfaitement structurer leur match et trouver des solutions face à des Marseillais auxquels la bonne volonté n'a pas suffi. Désordonnés et empruntés dans leurs offensives, les Phocéens se sont souvent compliqués la tâche, alors qu'en face, Lyon a su bonifier ses ballons et convertir ses plus grosses occasions, avec notamment un Bafetimbi Gomis en pleine bourre, auteur d'un triplé qui lui permet de se hisser à la 2e place du classement des buteurs avec 9 réalisations.      

Le festival Gomis

Gomis a en effet offert un véritable festival....au public marseillais qui n'attendait sans doute pas de voir ses couleurs si pâles. D'ailleurs tout s'est mal embrayé pour l'OM dès la 3e minute. Une mauvaise sortie de Mandanda dans les chevilles de Gomis en situation de but, et l'attaquant international de Lyon ouvrait la marque sur le penalty justement sifflé.
Gomis doublait la mise un peu plus d'une demi-heure plus tard sur un centre de Mouhamadou Dabo, permettant à Lyon de regagner les vestiaires avec un bel avantage à la pause.

Avec un dispositif défensif bien huilé, notamment dans la récupération, et un collectif séduisant, l'OL ne tardait pas à se mettre définitivement à l'abri en deuxième période, Steed Malbranque inscrivant le but du 3-0 trois minutes après la reprise, avant que l'ancien Stéphanois n'y aille de son triplé à la 72e. Marseille sauvait l'honneur dans le dernier quart d'heure, quant Loïc Rémy marquait son premier but de la saison en championnat. Mais les Marseillais qui s'étaient malgré tout procuré quelques occasions mais sans conviction ou sans réussite, connaissaient une fin de match difficile après l'expulsion de Rod Fanni, coupable d'un vilain tacle sur Dabo- à dix minutes de la fin du temps réglementaire.

Les sifflets montaient d'un Stade Vélodrome dépité et qui se vidait dans les dernières minutes, laissant une équipe marseillaise en perdition. Bien que volontaires et accrocheurs autant qu'ils purent l'être, les Marseillais affichaient leur impuissance face à une défense hermétique et à une équipe lyonnaise qui a su jouer en contre pour s'imposer avec une redoutable efficacité.

Rémi Garde, entraîneur de Lyon: "C'était un bon match, l'équipe a réalisé une bonne prestation. Ce que l'équipe n'a pas su faire il y a trois jours à Toulouse (défaite 3-0), elle l'a fait à Marseille. Je pense que la victoire est méritée. On a posé beaucoup de problèmes à Marseille, Marseille nous en a posé en début de match. Je dois souligner le bon travail défensif des attaquants qui ont considérablement gêné Marseille pour développer son jeu.  Gomis a bénéficié d'un très bon travail collectif qu'il faudra renouveler. C'est le charme du foot, quand on essaie de se remettre en cause. Les joueurs ont su rebondir. On va bien récupérer car le prochain match arrive très rapidement. Je suis très content d'être leader, on l'a déjà été il y a une dizaine de jours, on ne l'est pas resté longtemps. On est content, il n'y a pas de hasard mais le championnat est loin d'être terminé. On avance petit à petit, on est tout à fait dans les temps de ce qu'on avait prévu, donc on est très content".