Démarrage idéal pour Lyon

Publié le , modifié le

Vainqueur à Nice (3-1), lors de la 1re journée de Ligue 1, Lyon a pris un départ idéal après une dernière saison compliquée. L'OL paraît monter en puissance, affichant des progrès dans tous les domaines du jeu. Les Lyonnais partagent ainsi la tête du classement avec Montpellier, une position anecdotique qu'il n'avait plus occupée depuis le 17 octobre 2009.

Au stade du Ray, l'équipe de Rémi Garde, qui a réussi au passage son baptême d'entraîneur, a affiché des progrès notables dans l'effort collectif de récupération du ballon avec une solidarité rendant le replacement défensif cohérent. La maîtrise dans l'animation offensive est également en nette amélioration dans un 4-4-2 travaillé depuis la reprise de l'entraînement et avec une volonté de jouer perdue depuis trois ans. Dans ce contexte, les deux attaquants, Lisandro Lopez et Bafétimbi Gomis ont confirmé leur bonne entente. 

Lisandro déjà en forme...

L'Argentin, qui avait énormément fait défaut l'été dernier en raison d'une blessure au tendon d'Achille gauche, apparaît déjà bien affûté. Il avait ouvert la marque contre Porto en amical, il y a huit jours. Cette fois-ci, il a égalisé cinq minutes après le but niçois avant que Gomis ne donne l'avantage à l'OL avant la mi-temps (33). Toutefois, la ligne défensive doit passer un cap. Par ailleurs, Lyon a de nouveau concédé un but sur phase arrêtée, l'une des carences observées la saison dernière. "J'ai apprécié l'état d'esprit des joueurs et leur solidarité. Il y a eu quelques séquences intéressantes. Ce n'était qu'un premier match. Il ne faut pas tirer trop de conclusions", se félicite Garde. "Il fallait réussir ce premier match et c'est très bien de l'avoir fait. Il est un peu tôt pour affirmer que l'on s'est rassuré techniquement mais nous avons été au moins intelligents", ajoute l'ancien joueur d'Arsenal qui peut sentir une "union sacrée" autour de lui.

Aulas: "Beaucoup de plaisir"

"Cela n'a l'air de rien mais dans un club quand l'encadrement, les joueurs, les dirigeants, les administrateurs, les médias sentent qu'il y a du sourire, cela donne beaucoup de plaisir", souligne le président Jean-Michel Aulas qui appelle à rester "humble". Ce dernier laisse avec plaisir la pression s'installer autour de Paris et Marseille aux recrutements impressionnants alors que celui de l'OL n'a pas encore démarré. Il est vrai que les joueurs engagés la saison dernière, Jimmy Briand et surtout Yoann Gourcuff, actuellement blessé, n'ont pas encore donné leur pleine mesure. Par ailleurs, si les automatismes sont là pour ceux restés au club, Jérémy Toulalan, parti à Malaga, ne figure plus dans l'équipe type alors que l'arrivée de l' Auxerrois Delvin Ndinga n'est encore qu'une hypothèse.

Lyon tentera de confirmer cet amorce de renouveau samedi à Gerland contre Ajaccio avant la réception du club russe de Rubin Kazan, le 16 août en barrage aller de la Ligue des champions, premier rendez-vous capital de la saison.

Gilles Gaillard