Alexandre Lacazette
Alexandre Lacazette s'imposera-t-il comme l'un des cadres tricolores avant l'Euro 2016? | FRANCK FIFE / AFP

Dans les chiffres, c'est Alexandre Le Grand

Publié le , modifié le

Avec deux buts et une passe décisive face à Bordeaux dimanche (5-0), juste avant les fêtes, Alexandre Lacazette, meilleur buteur de Ligue 1 avec 17 réalisations, a encore prouvé qu'il était le moteur de Lyon, remonté à la deuxième place.

Trois doublés en trois matches, la statistique est des plus flatteuses ! Gignac avait été explosif en début de saison, Lacazette est irrésistible devant les buts depuis deux mois et demi, distançant désormais nettement  l'attaquant marseillais, dont le compteur reste pour le moment à douze buts. Lacazette, 23 ans, pur produit de la formation lyonnaise, a déjà marqué plus de buts que sur l'ensemble de la saison dernière (15). Et part en vacances avec un nombre de réalisations supérieur à celui de Zlatan Ibrahimovic (15) à la même époque l'an dernier. Un très bon présage alors que le Suédois avait fini meilleur buteur la saison passée avec 26 buts... Désormais épanoui à la pointe de l'attaque lyonnaise, après avoir démarré en pro sur l'aile droite, Lacazette s'est imposé comme le moteur de l'OL. "La bonne dynamique de l'équipe est la conséquence des performances d'Alex mais il est là pour cela", soulignait son entraîneur, Hubert Fournier, après la victoire à Gerland contre Caen (3-0) le week-end dernier, grâce à un doublé de Lacazette.

Depuis qu'il fait les choses en grand devant les buts adverses, avec un triplé contre Lille lors de la 9e journée (3-0), l'OL a fait un bond immense au classement, passant de la dixième place lors de la 8e journée, à la deuxième dimanche soir !

Moteur diesel

Face à Bordeaux, il n'aura pourtant touché son premier ballon qu'à la dixième minute. Mais la machine Lacazette a toujours besoin d'un peu de temps pour s'allumer... La preuve : seuls trois de ses 17 buts de la saison ont été inscrits lors du premier quart d'heure et six en première période. Dangereux sur sa première frappe cadrée (24e), bien captée par Cédric Carrasso, Lacazette est finalement parvenu à prendre le dessus sur la défense bordelaise en ajustant parfaitement sa frappe du droit à l'entrée de la surface (39), après un service impeccable de son complice Nabil Fekir dans l'intervalle entre deux Girondins. Et comme il en a pris l'habitude, son deuxième but est arrivé en toute fin de rencontre (90) d'un plat du pied droit.

Le Lyonnais, l'un des tous meilleurs passeurs cette saison avec cinq passes  décisives, dont celle du but de la victoire de Yoann Gourcuff face à l'OM lors de la 11e journée (1-0), a encore prouvé face aux Girondins qu'il ne la jouait pas solo devant le but en servant Jordan Ferri sur le quatrième but lyonnais (85e).

AFP