Ghoulam Mounier ASSE Montpellier
Ghoulam (ASSE) face à Mounier (Montpellier) | PASCAL GUYOT / AFP

Courbis rate son retour face aux Verts

Publié le , modifié le

Le retour de Rolland Courbis sur une pelouse de Ligue 1 et le but de Gradel ont été les deux faits uniques du match entre Montpellier et Saint-Etienne. Les Verts se sont imposés 1-0 à La Mosson au terme d'un match très faible et ennuyeux. Grâce à ce succès, l'ASSE remonte à la 6e place avec un match en moins (contre Evian-TG)

La Ligue 1 n'est pas plus belle avec le retour de Rolland Courbis. Montpellier non plus. En pleine crise de confiance, le champion de France 2012 erre comme un fantôme sur les pelouses de France. Le boulet au pied en plus avec cette 17e place dont le MHSC n'arrive pas à s'extirper. Par chance pour le club de Louis Nicollin, les trois relégables n'ont pas l'air d'aller mieux. Passé le mitraillage du coach héraultais avant le coup d'envoi, le match a sombré dans un festival d'approximations et d'ennui. Pas de quoi flasher... Saint-Etienne a légèrement réhaussé le niveau mais les attaquants verts ont eux pêché dans la finition, les volées de Tabanou (17e, 29e) et Brandao (20e) ne trouvant pas le chemin des filets.

Gradel enfonce Montpellier

Montpellier manquait d'ambition dans le jeu, l'ASSE dans le résultat. Au fil des minutes, il était pourtant évident qu'il y avait mieux à faire qu'un nul à La Mosson. Sur une de ses rares accélérations en seconde période signée Tabanou, Saint-Etienne ouvrait le score. A la réception d'un centre fuyant de Ghoulam, Gradel marquait seul au 2e poteau (0-1, 75e). Dans la foulée, Hamouma ratait le ko mais son ballon était un peu trop haut (77e). Malgré les sueurs de Christophe Galtier, les Foréziens accrochaient un 4e succès à l'extérieur. Heureusement que Rolland Courbis ne croit pas au choc psychologique quand on change d'entraîneur. En revanche, Louis Nicollin espérait ne plus s'ennuyer en regardant son équipe. C'est loin d'être gagné…