Correa séduit par le "projet humain" d'Evian-Thonon

Correa séduit par le "projet humain" d'Evian-Thonon

Publié le , modifié le

Au lendemain de l'éviction de Bernard Casoni et de son arrivée pour le remplacer à la tête d'Evian-Thonon, Pablo Correa a justifié ainsi sa décision de reprendre du service 6 mois après son départ de Nancy: "Je cherchais avant tout un projet humain dans lequel m'intégrer et en cela l'ETG FC correspond bien à mes inspirations. J'étais dans un bon état d'esprit et disponible. Cela a été plus facile de répondre favorablement tout de suite à la demande des dirigeants".

- Quelle a été votre motivation pour rejoindre l'ETG ?
Pablo Correa:
"Je cherchais avant tout à m'intégrer dans un projet humain et celui d'Evian-Thonon-Gaillard est bien tombé car il correspond bien à mes aspirations. L'ETG FC a franchi des étapes mais pas à n'importe quel prix. Cela tient aux hommes qui ont monté ce projet et qui font qu'il en est là aujourd'hui".

- Dans quel état d'esprit abordez-vous votre nouvelle mission ?
PC:
"L'équipe a des atouts mais il va falloir aller vite avec des messages courts et concrets. C'est à moi, et mon adjoint (José Martinez, chargé des montages vidéos) de nous adapter. Six mois, c'est court avant la fin de la saison. Je m'attends à passer des moments difficiles mais c'est le football qui veut cela aussi. Je n'ai pas encore parlé aux joueurs que je veux rencontrer individuellement dans les prochains jours. Pour le recrutement, il y aura des échanges avec Pascal Dupraz (directeur sportif)".

- Qu'est ce qui a fait que vous ayez répondu aussi rapidement à l'appel du club ?
PC:
"Je m'étais imposé un break après neuf ans à Nancy. Cette coupure m'a permis de regarder le football plus tranquillement et avec plus de recul. J'étais dans un bon état d'esprit et disponible. Cela a été facile de dire oui tout de suite".

francetv sport @francetvsport