Neymar

Coronavirus : Neymar pas respectueux du confinement ? Son entourage dément

Publié le , modifié le

Rentré chez lui, au Brésil, Neymar essuie depuis plusieurs jours une volée de critiques, l'accusant de ne pas respecter les règles du confinement. En cause, une série de clichés le montrant accompagné d'un groupe de personnes sur un terrain de beach-volley. Son entourage dément toute infraction aux règles de confinement.

D'abord critiqué par son compatriote Fernando, milieu du FC Séville, pour avoir décidé de rentrer en Amérique du Sud au lieu de rester en France, Neymar est encore la cible de levées de boucliers, malgré l'interruption du football. Les photos du joueur du PSG, postées jeudi sur son compte Instagram, lui ont attiré les foudres de beaucoup d'internautes. Dans un contexte de confinement généralisé, il apparaît au milieu d'amis, profitant d'un terrain de beach-volley.

Pas de visites

Ce dimanche, l'entourage du joueur a tenu à insister sur le fait qu'il ne dérogeait pas aux règles de confinement. "Il ne reçoit aucune visite", a déclaré son conseiller en communication dans un communiqué, notant que le footballeur purge sa quarantaine au Brésil dans une maison "complètement isolée" avec d'autres personnes qui ont voyagé avec lui depuis la France.

"La photo qui a suscité l'article (de Mundo Deportivo, intitulé 'Ney: confinement controversé", ndlr) montre Neymar Jr. à côté d'autres personnes en quarantaine avec lui, qui vivent et ont voyagé ensemble de Paris au Brésil", indique le communiqué. D'après le texte, le joueur de la Seleção a mis à disposition sa résidence à ses compagnons pour qu'ils puissent passer leurs deux semaines de quarantaine après le voyage et avant de se rendre au domicile de sa famille. "La seule exception à cette règle est son fils, Davi Lucca, qui est venu habiter chez son père", selon la déclaration.

La préparation physique continue

En attendant la fin du confinement, Neymar "continue à faire son travail quotidien, de prévention des blessures et de maintien de la forme physique, avec son entraîneur Ricardo Rosa, attendant avec impatience la fin de ce triste moment d'humanité et le retour à l'activité professionnelle qui s'ensuivra", conclut la déclaration.

AFP