Noël Le Graët le président de la FFF avant sa conférence de presse
Le président de la FFF. Noël Le Graët. | AFP - FRANCK FIFE

Coronavirus - Ligue 1 : Le président de la FFF, Noël Le Graët, va proposer de "terminer la saison le 15 ou le 20 juillet"

Publié le , modifié le

Dans un entretien accordé à l'Equipe, le président de la FFF (Fédération Française de Football), Noël Le Graët, a émis le souhait de "terminer la saison le 15 ou le 20 juillet" notamment à cause de la pandémie de Covid-19. Alors que la saison doit être bouclée au 30 juin, comme l'avait d'ailleurs rappelé, ce mardi, l'UEFA, le patron du football français estime par ailleurs qu'il n'y a aucune autre solution viable pour permettre à la Ligue 1 d'arriver à son terme.

C'est une annonce qui devrait faire du bruit. Notamment au niveau des instances européennes. Alors que l'UEFA, par la voix de son président Aleksander Ceferin, avait rappelé sa volonté d'arriver au terme des championnats nationaux tout en respectant la fin de saison officielle du 30 juin, il semblerait que le patron du football français en a décidé autrement pour la Ligue 1. Noël Le Graët, le président de la Fédération Française de Football, qui cherche à trouver des solutions en cette période de crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19, a en effet affirmé sa volonté de terminer la saison de Ligue 1 à la mi-juillet. "C'est la seule solution pour faire quelque chose de cohérent" a-t-il alerté.

à voir aussi Coronavirus : La Ligue des Champions et la Ligue Europa suspendues par l'UEFA Coronavirus : La Ligue des Champions et la Ligue Europa suspendues par l'UEFA

Le début de la saison 2020-2021 décalée "fin août ou début septembre" ?

Dans un entretien accordé à nos confrères de L'Equipe, Noël Le Graët va encore plus loin et s'explique sur les tenants et aboutissants d'une telle proposition : "Je ne vois pas comment on terminerait le championnat fin juin [...] La proposition que la Fédération française veut faire aux troupes et à l'UEFA, c'est qu'il faut absolument que l'on aille au moins jusqu'au 15 juillet, avec un fiscal qui se terminerait au 31 juillet. Il n'y a pas d'autres solutions [...] On voit bien que l'on ne va pas reprendre l'entraînement début avril, c'est injouable."

Alors évidemment, une telle mesure provoquerait naturellement le décalage de la future saison, et là encore, le patron de la FFF a déjà sa solution : "Je suis persuadé que l'Italie va faire la même proposition. Regardez ce qui se passe chez eux. Il vaut mieux laisser les joueurs reprendre normalement et avoir deux ou trois semaines de plus en juillet. Les vacances auront lieu en juillet. Et on reprendra la saison prochaine fin août ou début septembre. Qu'est-ce que ça peut faire ? On aura le temps d'affiner le calendrier pour la saison prochaine."

"Les clubs pourront présenter des bilans en meilleure santé"

Enfin, Noël le Graët défend son projet en rassurant les clubs et leurs bilans, au niveau fiscal, qui passeraient de douze à treize mois "évitant une catastrophe financière fin juin". "Les clubs pourront présenter des bilans en meilleure santé, a-t-il par ailleurs ajouté, au vu de la situation actuelle, le fisc nous accordera cette dérogation sans difficulté. Je suis persuadé que c'est faisable." Mais avant d'en arriver là, il faudra avant tout trouver un accord avec l'ensemble des clubs et surtout avec l'UEFA. Et ça, ce n'est pas gagné.