Naming Ligue 1
En ligue 1, Uber Eats a remplacé Conforama pour la saison 2019-2020 | PASCAL PAVANI / AFP

Coronavirus: les clubs demandent un report des matches de Ligue 1, réunion vendredi à la LFP

Publié le , modifié le

Selon l'AFP, "une large majorité" des clubs de Ligue 1 ont demandé le report des matches de Ligue 1 en raison de l'épidémie de coronavirus. Le conseil d'administration de la LFP se réunit vendredi pour prendre une décision.

La Ligue de football professionnel (LFP) réunira vendredi un Conseil d'administration exceptionnel, alors que la majorité des clubs espèrent que la journée de Ligue 1 du week-end, censée se jouer à huis clos, sera reportée en raison du coronavirus, a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.

"Une large majorité" pour le report

Les matches de Ligue 1 et de Ligue 2 sont censés avoir lieu à huis clos jusqu'au 15 avril, selon une décision de la Ligue (LFP) prise mardi conformément aux instructions gouvernementales interdisant les rassemblements de plus de 1.000 personnes. Mais, selon une source proche du dossier, "à une large majorité", les clubs se sont prononcés en faveur d'un report des matches du championnat, comme c'est le cas en Italie jusqu'au 3 avril et en Espagne pour les deux prochaines journées de Liga.

à voir aussi Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct

Réunion de la LFP vendredi

Selon cette source, une demande écrite a été transmise jeudi soir à la LFP, quelques minutes après le discours du président Emmanuel Macron appelant à "l'union sacrée" face à la "plus grave crise sanitaire" que la France ait connue depuis un siècle. Interrogée, la Ligue a précisé qu'un Conseil d'administration téléphonique exceptionnel de la LFP se réunira vendredi à 10h.

Huit matches de Ligue 2 sont programmés vendredi à 20h00, tandis qu'en Ligue 1, la rencontre Lyon-Reims doit ouvrir la 28e journée de championnat à 20h45.

à voir aussi Coronavirus : l'Euro 2020 de plus en plus menacé Coronavirus : l'Euro 2020 de plus en plus menacé
AFP