Romain Hamouma
Romain Hamouma hisse les Verts au pied du podium | AFP PHOTO / JEFF PACHOUD

Contre Guingamp, les Verts remettent la marche avant

Publié le , modifié le

Après une série de cinq revers en sept matches de Championnat, Saint-Etienne a réussi la belle opération de cette 15e journée de Ligue 1. En dominant nettement Guingamp (3-0) ce dimanche, les Verts - qui ont terminé la rencontre à dix - remontent en effet à hauteur de l’Olympique Lyonnais et s’installent au pied du podium.

Les Stéphanois ont passé une bonne semaine. Qualifiés trois jours plus tôt pour les 16e de finale de Ligue Europa, à la faveur du match nul décroché à Rosenborg (1-1), ils ont enchaîné ce dimanche en s’imposant face à l’En Avant Guingamp (3-0) à Geoffroy-Guichard. Un succès logique qui s’est dessiné au retour des vestiaires (0-0 à la pause), et lors duquel Romain Hamouma, buteur et à l’origine du penalty du K.O, a joué un rôle crucial.

Un hors-jeu non signalé

La première mi-temps était pourtant hachée, particulièrement engagée (4 cartons jaunes) mais sans but, malgré une belle occasion de chaque côté (Briand pour Guingamp, Hamouma pour Sainté). C'est ce même Romain Hamouma qui débloquait le match au retour des vestiaires, but qui n'aurait pas dû être validé car Neal Maupay, à l'origine de l'action, était en position de hors-jeu. Mais ce dernier n’étant pas signalé par l’arbitre, l'attaquant stéphanois récupérait le ballon suite à un contre favorable, débordait le portier guingampais, et ouvrait le score en glissant le cuir dans un but vide (52’). L'EAG tentait bien de réagir par l'intermédiaire de Briand, encore, mais les Verts avaient pris l'ascendant psychologique et obligeaient Jonas Lössl à sortir de belles parades. 

Le portier guingampais cédait dans les dernières minutes : Valentin Eysseric doublait la mise sur un penalty provoqué par Hamouma (85e), avant qu'il ne délivre une jolie talonnade à Nolan Roux qui mettait la cerise sur le gâteau dans le temps additionnel (90e+4). Avec de la réussite et pas mal de caractère, les Verts renouaient avec le succès, et ce n'est pas l'expulsion tardive de Bayal Sall (90e) qui allait gâcher la fête. Guingamp reste 11e, les Verts sont eux 4e de Ligue 1 (en attendant le match de Caen, 5e), plus que jamais collés aux basques de leur rival lyonnais. 

Réactions:

Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : "Le score est flatteur. Nous avons été efficaces et c'est tant  mieux. Nos buts ont été bien menés même si le premier est peut-être entaché  d'un hors-jeu. Guingamp nous attendait pour nous contrer. Cela nous sourit en  fin de match car nous avons été sérieux. Nous avons été appliqués en première  période sans pouvoir marquer. C'était un peu plus ouvert après la mi-temps.  Nous avons pu gagner le ballon plus haut. Valentin Eysseric a été utile à  l'équipe après la mi-temps. Nous avons réussi à prendre des points après nous  être qualifiés en coupe d'Europe jeudi. Cela nous permet de rester collé avec  le haut du tableau. Il faut bien récupérer avec un match dès mercredi à Lille.  Le fait de s'être qualifié en Europa league, un objectif du club et de gagner  ce dimanche nous permet de bien terminer la semaine".
   
Valentin Eysseric (milieu de Saint-Etienne) : "C'est toujours bien de  marquer des buts. Je suis aussi heureux de pouvoir donner une telle passe à  Nolan (Roux) d'autant qu'à l'origine, c'est lui qui aurait dû tirer le penalty.  Il me l'avait laissé. Il nous reste pas mal de matches jusqu'à la trêve. Nous  ferons les comptes à ce moment-là. Nous allons prendre un maximum de points  pour ne pas être distancés et faire une bonne seconde moitié de saison, afin  d'être présent dans le haut du tableau. Nous n'avons pas d'objectif fixé par  l'entraîneur mais si nous pouvions, à la fin des matches aller, avoir 33 ou 34  points ce serait bien".
   
Jocelyn Gourvennec (entraîneur de Guingamp) : "Le 3-0 ne correspond pas à  la physionomie du match. Il est quand même réel et nous en prenons acte. Nous  avons manqué l'occasion d'ouvrir la marque car nous en avons eu l'occasion.  Nous étions bien, dynamiques mais quand on ne convertit pas les occasions  nettes et bien, on est pas à l'abri d'un fait de jeu comme sur le premier but  où il y a une situation nette de hors-jeu sur laquelle je ne comprends pas  qu'elle ne soit pas sanctionnée car cela n'allait pas bien vite sur l'action.  Pour être mieux dans ce championnat, il ne faut pas être à la merci d'un fait  de jeu. Nous avons plutôt bien contenu Saint-Etienne mais cela ne suffit pas".