Edinson Cavani PSG Caen
Edinson Cavani, principal artisan de la victoire parisienne contre Caen. | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Confirmation attendue pour le PSG contre Dijon

Publié le , modifié le

Le Paris Saint-Germain reçoit Dijon ce soir au Parc des Princes pour le compte de la 6e journée de Ligue 1 (21h). Auteurs d'une entame de saison en dents-de-scie, les Parisiens restent sur une très bonne performance à Caen vendredi (6-0). A trois points de Monaco, seul leader de ce championnat, les joueurs du PSG doivent désormais confirmer et enchaîner les bons résultats au risque de voir leur suprématie remise en question.

Poussif le début de saison du Paris Saint-Germain ? La formule est peut-être un poil exagérée. Avec trois victoires pour une défaite et un match nul, le club de la capitale ne réussit certes pas une entame de saison aussi tonitruante que celle de l’année dernière. Pour autant, la situation est loin d’être alarmante.

Au jeu des petites comparaisons, lors de l’édition 2015-2016, le club était déjà en tête après cinq journées avec 13 points et n’avait encaissé sa première défaite qu’à la 28e journée à Lyon (2-1). Avant de défier Dijon au Parc des Princes, les Parisiens occupent pour l’instant la troisième place avec 10 points, à trois unités du leader monégasque. Rien d’irrattrapable donc, d’autant que le PSG a semblé avoir retrouvé son éclat vendredi lors de sa victoire à Caen 6-0. Un match notamment marqué par le quadruplé d’Edinson Cavani (lien), souvent critiqué en ce début de saison pour son inefficacité.

Ben Arfa toujours absent

Face à Dijon, les Parisiens se verraient bien continuer sur leur lancée et offrir à leur public une deuxième victoire de prestige après le succès 3-0 contre Metz à la deuxième journée. Mais le calendrier chargé des prochaines semaines – quatre matchs en dix jours dont un en Ligue des champions mardi prochain à Sofia sur le terrain du Ludogorets Razgrad – pourrait cependant pousser Unai Emery à faire tourner son effectif.

En matière de choix, le technicien basque a d’ailleurs décidé de se passer à nouveau d’Hatem Ben Arfa. La recrue phare du mercato estival parisien a été écartée du groupe pour la troisième fois consécutive, après avoir déjà manqué les matchs contre Arsenal et Caen. Un "choix sportif" a justifié Emery en conférence de presse : "C'est un joueur comme les autres, je pense que les joueurs qui sont dans le groupe aujourd'hui sont ceux qui sont bien préparés pour le match de demain." Pour le transfuge de Nice, cette mise à l’écart est un nouveau coup dur. Plus que jamais, l’international tricolore va devoir redoubler d’efforts à l’entraînement s’il veut refouler les pelouses de Ligue 1, voire davantage

Unai Emery devra aussi faire sans Layvin Kurzawa, Serge Aurier et Marco Verrati, encore trop justes physiquement. Mais au vu de l’effectif dont il dispose, l’entraîneur parisien ne devrait pas avoir de mal à composer une équipe compétitive. Car la victoire est quasi-impérative si le PSG ne veut pas prendre le risque de voir Monaco s’envoler en tête du classement.

Marine Couturier @Marine_Ctrier