Claude Puel Nice 2015
Claude Puel | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Claude Puel quitte Nice, Favre le remplace

Publié le , modifié le

"Notre histoire comune prend fin aujourd'hui dans un profond respect". C'est avec ces mots que la direction de l'OGC Nice a annoncé, ce mardi, via un communiqué de presse, le départ de Claude Puel du poste d'entraîneur. Ce dernier aura passé 4 saisons avec les Aiglons qui terminent l'exercice 2016 à la 4e place de Ligue 1. Pour le remplacer, Nice a fait appel au Suisse Lucien Favre, libre depuis sa démission de Mönchengladbach.

Annoncé sur le départ depuis plusieurs semaines - même si des rumeurs de prolongement de son contrat planaient depuis quelques jours - Claude Puel quitte officiellement Nice. La direction du club azuréen l'a confirmé dans un communiqué de presse relayé sur le compte Twitter du club. 

Samedi dernier, le président Jean-Pierre Rivère, au micro de BeIn Sport affirmait qu'il y avait "une chance sur deux" pour que Puel s'en aille. Et d'ajouter : "On se voit la semaine prochaine (cette semaine), il reste ou il ne reste pas. C’est son choix à lui, c’est peut-être le nôtre aussi".  La saison des Niçois s'est terminée, samedi dernier, par une victoire 3-2 à Guingamp et une 4ème place synonyme de Ligue Europa. La formation sudiste n'a pas traîné pour le remplacer et s'est attaché les services du Suisse Lucien Favre qui était son premier choix. 

Favre prône un football offensif

Milieu offensif gaucher qui a évolué toute sa carrière en Suisse (Lausanne Sport, Neuchâtel Xamax, Servette Genève) et une saison en France à Toulouse (1983-1984), Favre était libre depuis son départ du Borussia Mönchengladbach en septembre 2015. Adepte d'un football offensif, le Suisse a la cote en Allemagne où il est celui qui a ramené M'Gladbach en Ligue des champions. De son côté, Claude Puel pourrait, selon les dernières rumeurs, intéresser l'AS Monaco. Un club qu'il connaît bien pour en avoir porté les couleurs durant toute sa carrière de joueur (1979-1996). 

Isabelle Trancoën