Claude Puel
Claude Puel | CRAIG DOYLE / Pro Sports Images Ltd / DPPI

Claude Puel, le nouvel homme fort de Saint-Etienne

Publié le , modifié le

Comme prévu, l'AS Saint-Etienne a officialisé l'arrivée de Claude Puel sur le banc des Verts jusqu'en juin 2022. Il prend les fonctions de manageur général et d'entraîneur de l'équipe première. L'ex-coach de Monaco, Lille, Lyon, Nice, Southampton et Leicester succède à Ghislain Printant et aura pour mission de relancer des Stéphanois mal partis cette saison. Pour y parvenir, le nouvel homme fort a su imposer ses conditions.

"Il y avait une réflexion à mener de ma part. Saint-Etienne est mal classé", a d'abord expliqué Claude Puel. "C'est toujours difficile de reprendre un club en cours de saison, c'est la deuxième fois pour moi. C'est un challenge", a-t-il dit ."Il faut aller à l'essentiel. Partout où je suis passé, j'ai essayé de donner le meilleur de moi-même. Je me donne à fond pour le long terme. Mon action est toujours portée pour développer les différentes composantes du club", a ajouté Puel.

La fameuse "méthode Puel", basée sur une certaine intransigeance, s'applique aussi bien au terrain qu'en coulisses. L'ex-entraîneur de Leicester était évidemment intéressé par le challenge sportif proposé par Roland Romeyer et Bernard Caïazzo mais pas à n'importe quel prix. Si celui du salaire n'a visiblement pas été un point d'achoppement, celui de la composition du staff a fait l'objet de nombreuses négociations. 

Au final, Claude Puel a réussi à imposer aux dirigeants son adjoint Jacky Bonnevay mais surtout Xavier Thuilot, ce dernier devant exercer les fonctions de Directeur Général. L'intronisation de cet homme de confiance, avec qui il avait collaboré à Lille (entre 2002 et 2009), offre à Puel une liberté de manœuvre quasi totale sur le domaine sportif. Et c'est bien tout ce que désirait l'ex coach du LOSC. Dans un rôle de manager à l'anglaise, Claude Puel a désormais les mains libres pour imposer ses vues à une équipe qui, depuis le début de la saison, navigue un peu à vue. 

"Droit, franc, honnête"

La greffe Printant n'ayant pas prise, le club est actuellement 19e après 8 journées, le pompier Puel doit avant tout remobiliser ses troupes. Il est connu pour cela mais il serait réducteur de résumer l'ex-milieu de terrain de Monaco à un simple meneur d'hommes. Partout où il est passé, Puel a obtenu des résultats probants et laissé l'image d'un homme parfois dur, mais juste.  "Je garde un très bon souvenir de Claude Puel, car c’est lui qui m’a lancé au LOSC, qui m’a fait confiance. C’est quelqu’un de droit, franc, honnête", déclarait Yohan Cabaye sur les ondes de France Bleu Saint-Etienne alors que son arrivée n'était encore qu'une rumeur.  Pour  Cabaye, Claude Puel "parle peu, mais quand il parle il dit quand c’est bien ou pas bien. Il dit plus quand ce n’est pas bien que quand c’est bien. Il faut le savoir, mais à partir du moment où le joueur est sur le terrain c’est qu’il l’apprécie".

Champion de France avec l'ASM en 2000 alors qu'il débute à peine sur le banc, il va ensuite ramener Lille sur le devant de la scène avec notamment une place de vice-champion de France en 2005. Cette place de dauphin, il la décrochera aussi quelques temps plus tard avec l'Olympique Lyonnais en 2010, année au cours de laquelle il emmène aussi l'OL en demi-finale de la Ligue des Champions. L'histoire avec les club rhodanien ne se terminera, hélas pour lui, pas aussi bien puisque l'entraîneur attaquera ses employeurs, Jean-Michel Aulas en tête, en justice où il sera finalement débouté de sa demande d'indemnités (près de 7 millions d'euros) pour licenciement.  

Retrouvailles brûlantes avec Lyon

L'homme, réputé pour sa gestion humaine et des concept de jeu axés sur le physique et la rigueur, a magnifiquement rebondi sur la Côte d'Azur. A Nice, Puel relance les Aiglons qu'il conduit par deux fois (2013 et 2016) à la 4e place du championnat. Puis il franchit la Manche et tente l'aventure anglaise. Si l'expérience Southampton est plutôt concluante avec en point d'orgue une finale de la League Cup, celle qui suit à Leicester est moins probante. Il cumulera plus de défaites (26) que de victoires (23) dans un club endeuillé par le crash de l'hélicoptère du président du club. 

Après ces semi-échecs en Premier League, Claude Puel revient donc sur les terrains de ses plus grandes conquêtes. Et, pour son retour officiel sur un banc du championnat de France, il ne pouvait pas rêver d'un baptême du feu plus chaud puisqu'il sera à la tête de l'ASSE qui recevra Lyon le dimanche 6 octobre prochain. La donne est simple : une victoire et il serait tout de suite adoubé par le peuple vert. 

à voir aussi Ghislain Printant suspendu, Claude Puel débarque à Saint-Etienne Ghislain Printant suspendu, Claude Puel débarque à Saint-Etienne