Christophe Galtier portrait Saint-Etienne pull noir 2010
Galtier | AFP - Jeff Pachoud

Christophe Galtier: "retrouver beaucoup plus d'humilité"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier a fustigé, samedi en conférence de presse, l'attitude de ses joueurs "que l'on a vu trop beaux" après la défaite à domicile contre Nice (3-2), la troisième consécutive en championnat, la quatrième en cinq journées.

Q: Christophe Galtier, avez-vous une explication sur cette contre-performance?
R: "Je la cherche encore mais la mi-temps a duré trente minutes au lieu de 15 minutes habituellement... Autant sur la première période, beaucoup de choses ont été intéressantes même avec une équipe retouchée et des joueurs qui avaient un niveau différent au plan athlétique. Je pense que nous avons livré une bonne première période. Ensuite, nous sommes restés un quart d'heure de plus que l'adversaire dans le vestiaire à la mi-temps et nous avons eu l'art de donner le match. Nous avons donné le match. Dans ce premier quart d'heure de la seconde période, nous avons été totalement absents et ensuite, nous avons eu quelques situations mais il y eu un manque de présence, de volonté pour certains et nous allons dégonfler les têtes".

Q: Cela fait trois défaites consécutives. Comment comptez-vous réagir?
R: "Heureusement que nous avons 46 points. Cela nous évite d'avoir la pression d'un relégable mais c'est sûr qu'il ne faudrait pas rester à 46 points. Il faudrait faire plus, retrouver beaucoup plus d'humilité, et cela passe par la générosité et certains de mes joueurs n'ont pas eu la générosité nécessaire pour ce match même si nous avons certaines circonstances par rapport à l'équipe alignée sur le terrain. Ce n'est pas que des joueurs ont pris le "melon" mais on se voit peut-être plus beaux que nous ne le sommes. Il faut peut-être montrer des images de nos bonnes périodes, lorsque nous parvenions à arracher les victoires et ce qu'il fallait faire pour cela. Là, nous ne parvenons plus à faire ce que nous faisions à un certain moment. La générosité passe par l'humilité. Nous étions mis en garde par la victoire de cette équipe de Nice à Bordeaux et son nul à Lille en marquant des buts. Peut-être que nous en faisons un peu moins durant la semaine en se disant que le match va nous permettre de jouer et de gagner. Non, pas du tout".

Q: La saison dernière, il s'est passé la même chose avec une fin de championnat difficile. Qu'en pensez-vous?
R: "Parce que la réalité est que l'on nous voit trop beaux. Tout le monde nous a vu trop beaux et à force de nous voir trop beaux, on s'est vu trop beaux. Cela, c'est la réalité des choses. Quand on prend trois buts, face à Nice malgré tout le respect que j'ai pour cette équipe et son entraîneur, en marquant deux fois, c'est que l'on nous a vu trop beaux et on a vu des joueurs trop beaux par défaut et j'aurais à faire à eux cette semaine".

francetv sport @francetvsport