Christophe Galtier
Christophe Galtier, l'entraîneur de l'ASSE | PHILIPPE HUGUEN / AFP

Christophe Galtier : "Nous n'allons pas brader Gradel"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Saint-Etienne, Christophe Galtier a assuré que l'ASSE "n'allait pas brader son meilleur buteur", Max-Alain Gradel et affiché l'objectif de se qualifier, en août, pour la phase de poules de l'Europa league en conférence de presse.

Qu'est-ce qui vous a incité à prolonger votre contrat avec l'AS  Saint-Etienne?
Christophe Galtier : "Le dernier match de la saison, face à Guingamp, m'a conforté sur ce que  j'avais en tête. Il y a quand même des endroits qui sont difficiles à quitter  et l'attachement que j'ai pour ce club est un attachement fort. Il n'en reste  pas moins que j'espère que ce que nous n'avons pas réussi en Coupe d'Europe la  saison dernière, nous le réussirons cette année".
   
Quel est l'objectif de la saison ?
C.G: "Je n'en ai pas. L'objectif du mois d'août est de nous qualifier pour  les poules d'Europa League, c'est clair et précis. Une fois que nous y serons  parvenus, l'objectif sera d'en sortir. Nous aurons une préparation très courte,  mais ce repos mental et physique était nécessaire après une saison longue et  éprouvante. Nous avions connu ce genre de préparation voici deux saisons, avec  un tour préliminaire d'Europa League face à une équipe moldave. Ce vécu doit  nous servir aujourd'hui pour faire mieux, être plus performant".
   
Trouvez-vous que votre effectif se bâtit assez vite compte tenu de  l'objectif du mois d'août ?
C.G: "Je ne sais pas s'il se construit assez vite, mais je constate que  beaucoup d'équipes perdent des joueurs et ça m'interpelle sur ce que sera le  niveau de la Ligue 1. Pouvoir conserver une partie de son effectif est  peut-être déjà un point fort. Landry Nguemo, Franck Tabanou et Ricky Van  Wolfswinkel sont partis. Le premier a été remplacé par Vincent Pajot, le  deuxième devrait l'être par Benoît Assou-Ekotto et nous travaillons sur des  pistes pour remplacer Van Wolfswinkel".
   
Quel est le profil de joueur que vous rechercherez ?
C.G: Je souhaiterais avoir en pointe un attaquant numéro 1 et un jeune  derrière qui le pousse. Avoir deux joueurs d'un même standing me laisse penser  que l'un d'entre eux peut subir un peu trop la situation. Ce n'est pas moins  sain dans le management, mais c'est un problème de rendement. Nous travaillons  donc sur un attaquant confirmé, mais nous avons toujours Mevlüt Erding dans  l'effectif, et un jeune capable de le titiller. Aujourd'hui, il nous manque  donc un jeune attaquant".
   
Qu'en est-il du cas de Max-Alain Gradel ?
C.G: "Gradel, comme Stéphane Ruffier, rentrera le 13 juillet. Je le considère  dans mon effectif, mais je suis attentif au dossier et en contact permanent à  ce sujet avec la direction. Rappelons que nous n'avons jamais plié à quelque  moyen de pression que ce soit des uns et des autres pour vendre un joueur. Nous  n'avons jamais empêché, depuis que je suis au club, un joueur de partir là où  il voulait dans la mesure où toutes les conditions sont réunies, à la fois pour  le joueur et pour le club. Ce sera pareil pour Max-Alain Gradel. Nous n'allons  pas brader notre meilleur buteur (17 buts en L1 la saison dernière, ndlr), s'il  ne peut pas trouver un club capable de mettre sur la table ce que demande  l'ASSE. Si tel n'est pas le cas, notre meilleur buteur restera au club et j'en  serai très content".

AFP