Cavani
Le PSG est proche d'un accord avec le PSG pour Cavani. | Sky Sports

Cavani se rapproche du PSG

Publié le , modifié le

Un accord pourrait bientôt être conclu entre Paris et Naples pour le transfert de Cavani dans la capitale. Le club italien réclame 63 millions d'euros pour libérer l'attaquant Uruguayen, dont le salaire devrait s'élever à 10 millions d'euros au PSG.

Jusqu'ici, seul Monaco animait le mercato estival français, avec l'appui de son milliardaire russe Dmitri Rybolovlev. Les choses pourraient rapidement changer maintenant que le PSG a trouvé son nouvel entraîneur, en la personne de Laurent Blanc. Selon toute vraisemblance, le premier gros coup des Qataris devrait être Edinson Cavani. Leonardo "a été retenu par une possible opération sur un joueur", avait déclaré Jean-Claude Blanc à la sortie de la Commission de discipline mercredi, pour excuser l'absence du directeur sportif. Il semblerait que le Brésilien était en Italie pour négocier le transfert de l'attaquant avec Aurelio De Laurentiis, le président napolitain. Sous contrat jusqu'en 2017, sa clause libératoire s'élève à 63 millions d'euros. Le club parisien n'en serait d'ailleurs plus très loin à l'heure actuelle, comme l'annonce Gianluca Di Marzio, spécialiste du mercato pour Sky Italia. Le montant de la transaction réclamé par Naples est même proche de 70 millions d'euros car le vice-champion d'Italie doit reverser un pourcentage de la somme à Palerme, l'ancien club de Cavani. Un salaire de 10 millions d'euros annuels l'attend dans la capitale.

Le Real et Chelsea hors du coup

L'intérêt du PSG pour la star du Calcio remonte à l'hiver 2012. Le joueur de 26 ans n'était néanmoins pas vraiment tenté par l'aventure parisienne à l'époque. Il rêvait plutôt d'un transfert au Real Madrid, mais l'intérêt du club espagnol pour El Matador ne semble pas aussi ardent pour remplacer Higuain, en partance vers Arsenal. Chelsea était au contraire très intéressé par la venue du meilleur buteur de Série A la saison passée (29 buts). Cependant, le vainqueur de l'Europa League ne paraît pas en mesure de lutter financièrement avec Paris.

Laurent Blanc se réjouit déjà de ce probable renfort. "J’adore ce joueur, je l’ai vu jouer plusieurs fois avec Naples et l’Uruguay. S’il devait faire partie de l’effectif parisien l’année prochaine, je serais très, très heureux", a-t-il déclaré mercredi depuis Clairefontaine où les Parisiens étaient en stage, avant de s'envoler hier pour l'Autriche. Une association avec Zlatan Ibrahimovic sur le front de l'attaque fait déjà saliver les supporters parisiens. Ce n'est pas le cas des défenses de Ligue 1, qui en tremblent déjà... 

Adrien Debargue