PSG-OM Ligue 1
Edinson Cavani, André Ayew, Ezequiel Lavezzi, Steve Mandanda, André-Pierre Gignac et Blaise Matuidi, têtes d'affiche du prochain PSG-OM | AFP - SIPA

Cavani, Lavezzi, Mandanda, Ayew, Matuidi, Gignac, un dernier OM-PSG avant le départ ?

Publié le , modifié le

La fin de saison se rapproche, la course pour le titre bat son plein et les premières rumeurs du mercato fleurissent. Le choc de la 31e journée entre Paris et Marseille dimanche englobe tout ça à la fois. Pour certains acteurs de ce sommet du championnat, ce "Classique" au Vélodrome pourrait être le dernier. Etat des lieux des joueurs des deux camps susceptibles de faire l’actualité du prochain mercato estival.

L'OM

Steve Mandanda

Le gardien de l'OM, Steve Mandanda
Le gardien de l'OM, Steve Mandanda

Capitaine de l’OM, comme André Ayew, Steve Mandanda a tout connu. Lui n’est pas en fin de contrat, il lui reste un an. Mais à 30 ans, il aimerait bien donner un nouvel élan à sa carrière. Tenter l’aventure à l’étranger dans un grand club. Le soucis pour celui qui fait partie du gotha européen à son poste ? La demande justement ? Pour ce poste si particulier de gardien de but, les place sont très chères et dans la plupart des grands clubs européens, elles sont occupées. Si des pistes existent, elles le conduirait en Italie où Buffon à la Juventus ne sera pas éternel et Diego Lopez au Milan a déjà 33 ans. Deux bémols cependant, les clubs italiens ont tendance à faire confiance à des portiers transalpins et l’âge de Mandanda qui ne joue pas en sa faveur. "Sans faire de langue de bois, c’est difficile de me projeter. Cette fin de saison sera capitale pour tout le monde. Elle va conditionner beaucoup de choses. Avec mon vécu, je sais aussi que les mercatos sont compliqués, encore plus pour les gardiens. On a des envies, et ça ne se passe pas forcément comme on le souhaite. J’ai appris à ne plus trop me projeter", déclarait-il dans France Football mercredi. Il l’assure toutefois, il ne partira pas "pour partir".

Les destinations possibles : Premier League, Série A

Nicolas Nkoulou

Le défenseur de l'OM Nicolas N'Koulou
Le défenseur de l'OM Nicolas N'Koulou

Le défenseur camerounais n’est pas encore assuré de jouer le "Classique". Il se remet d’une opération au genou gauche qui l’a laissé sur le flanc depuis le mois de février. Il n’a retrouvé le groupe que cette semaine et reprend doucement les entraînements collectifs. Cette blessure l’a d’ailleurs coupé dans son bel élan, qui le propulsait, en même temps que l’OM, depuis le début de la saison. On avait retrouvé l’élégant défenseur, révélé à Monaco et arrivé à l’OM lors de la saison 2011/2012. Très vite, par ses prestations en Ligue des Champions notamment, il avait affolé les grands clubs européens toujours friands de jeunes défenseurs centraux de talent. Malgré sa saison dernière clairement décevante, Naples était venu aux nouvelles allant même jusqu’à proposer 15 millions d’euros. Le club phocéen avait refusé. Cet été, l’OM aura fort à faire pour résister aux approches des clubs qui se bousculent.

Les destinations possibles : Naples, Arsenal, Manchester United, Bayern Munich, AS Monaco

André Ayew

Le milieu de terrain ghanéen de l'OM, André Ayew
Le milieu de terrain ghanéen de l'OM, André Ayew

A 25 ans, André Ayew s’apprête à faire le grand saut et quitter son club formateur. Depuis sa première apparition avec l’OM lors de la saison 2007-2008, le Ghanéen a tout connu. Les années galères mais aussi les titres avec Deschamps. Prêté d’abord au FC Lorient (2008/2009) puis à Arles Avignon (2009/2010), le milieu de terrain s’est définitivement installé au sein de l’effectif olympien lors de la saison 2010/2011. Depuis, il est un pilier du club et son nom revenait régulièrement à chaque mercato. Mais l’aîné de la fratrie est toujours resté. Par amour pour ce club à qui il donne tout chaque journée de Ligue 1. L’idylle va pourtant prendre fin. En fin de contrat, il est dans la ligne de mire de ses dirigeants qui veulent faire l’économie de son gros salaire. "Si ça va être mon dernier Classique ? Ou ne pas l'être. Je ne pense pas à ça. Avec le temps, je réalise que le foot est une période de la vie qui va vite devenir du passé. Hier, j'avais vingt ans, j'en ai vingt-cinq et, dans cinq ans, trente. Ce sera alors bientôt la fin... J'essaye de tout savourer pour vivre mes rêves d'enfant, comme ceux de rencontrer le PSG. Jouer des Classiques, c'est unique", assurait le milieu offensif de l’OM dans L’Equipe mercredi.

Les destinations possibles : Premier League, Inter Milan

André-Pierre Gignac

L'attaquant de l'OM, André-Pierre Gignac
L'attaquant de l'OM, André-Pierre Gignac

André-Pierre Gignac arrive en fin de contrat avec l’OM et il ne sait pas de quoi sera fait son futur proche. Entre les rumeurs qui l’envoyaient en Italie, les embrouilles avec Marcelo Bielsa et la volonté de ses dirigeants de se séparer des gros salaires du club, la tendance est de plus en plus à un départ. Le capitaine de l’OM, Steve Mandanda évoquait d’ailleurs le cas de l’attaquant dans France Football mercredi : "La volonté du président de se séparer des gros salaires ? Cela fait partie de la réflexion globale. Il me reste un an de contrat. Je ne suis donc pas seul à disposer de mon avenir. Il y a également des joueurs importants pour l’effectif et le club qui arrivent en fin de contrat comme André-Pierre Gignac ou André Ayew ". L’attaquant, meilleur buteur du club (16 réalisations en Ligue 1), vit sa cinquième saison sur la Canebière. Titulaire au départ et principale arme offensive quand l’OM caracolait en tête, il est désormais clairement menacé par le jeune Michy Batshuayi dans la hiérarchie. Le Belge représente l’avenir de l’OM et Gignac, 29 ans, ressemble à de l’histoire ancienne.

Les destinations possibles : Premier League, Inter Milan, Dynamo Moscou, Olympiakos, l’OL

Le PSG

Grégory Van der Wiel

Le défenseur néerlandais du PSG, Grégory Van der Wiel
Le défenseur néerlandais du PSG, Grégory Van der Wiel

En France depuis trois saisons, Grégory Van der Wiel se plaît au PSG. Mais l’inverse n’est pas forcément vrai. Il n’a jamais réellement convaincu les dirigeants qui l’ont mis en concurrence avec Serge Aurier cette saison. La blessure de l’Ivoirien lui a permis d’engranger du temps de jeu, mais là encore sans convaincre. La preuve ? Lors des matches qui comptent, c’est Marquinhos qui a été aligné à droite et avec succès. En cas d’offre, Paris ne retiendrait pas celui qui avait disputé la finale de la Coupe du monde 2010. Mais le problème est là, les prétendants ne sont pas légions. Un retour aux Pays-Bas peut être possible pour celui qui a éclaté à l’Ajax Amsterdam, ou alors l’eldorado de tous les footballeurs, la richissime Premier League.

Les destinations possibles : Eredivisie, Premier League, ?

Blaise Matuidi

Le milieu de terrain du PSG, Blaise Matuidi
Le milieu de terrain du PSG, Blaise Matuidi

Un des gros actifs du club parisien. Blaise Matuidi est devenu une valeur sûre sur le marché des transferts. Le milieu de terrain arrivé de Saint-Etienne dès la première saison de QSI à Paris s’est imposé au point de devenir indiscutable sous la houlette de Carlo Ancelotti. Avec Laurent Blanc, son statut n’a pas bougé d’un iota. Avec Marco Verratti et Thiago Motta, il forme le trident du milieu de terrain, socle de la domination parisienne dans le jeu. Celui qui aura 28 ans le 9 avril pourrait être tenté par le défi "étranger" après quatre saisons passées dans le club parisien et 13 saisons en France (Troyes, ASSE et PSG). Lui assure qu’il veut rester au club, mais le club lui ne crachera pas sur les 25 millions d’euros que rapporterait son transfert. L’an dernier Manchester City voulait le faire venir. Les Citizens qui préparent leur révolution l’été prochain ne l’ont sûrement pas oublié. Le voisin mancunien, United, suit également son cas. Et dernier argument en faveur d’un départ, celui-ci ouvrirait les portes à l’arrivée à Paris de son partenaire chez les Bleus, Paul Pogba.

Les destinations possibles : Manchester City, Manchester United

Ezequiel Lavezzi

L'attaquant argentin du PSG, Ezequiel Lavezzi
L'attaquant argentin du PSG, Ezequiel Lavezzi

Débarqué en grandes pompes et pour près de 30 millions d’euros de Naples lors de la saison 2012/2013, Ezequiel Lavezzi, malgré sa personnalité attachante et ses facéties, a fini par lasser le Parc des Princes et ses dirigeants. Sa maladresse chronique devant le but est un poids trop lourd à supporter pour QSI qui ne s’opposera pas à un départ. Ca tombe bien, "El Pocho" conserve toujours une belle cote d’amour en Série A, là où il a vécu ses plus belles heures, et son transfert rapporterait des euros bienvenus au PSG dans l’optique du fairplay financier. Le joueur, lui, ne verrait pas d’un mauvais œil un retour dans la Botte. Son nom était revenu du côté de Naples ou l’Inter Milan. Bien plus au Nord de l’Europe, Liverpool s’était aussi penché sur le cas de l’attaquant qui fêtera ses 30 ans en mai.

Les destinations possibles : Liverpool, Inter Milan, Série A

Edinson Cavani

L'attaquant uruguayen du PSG, Edinson Cavani
L'attaquant uruguayen du PSG, Edinson Cavani

Le plus gros transfert de la Ligue 1 – il a été acheté 64 millions d’euros – pourrait faire ses valises deux ans après son arrivée à Paris. Edinson Cavani, sans être un flop, n’a jamais rentabilisé les millions investis sur lui. Après un premier exercice correct (30 matches de Ligue 1, 16 buts), il a traîné son spleen pendant toute la première partie de cette seconde saison. Au point de sécher la reprise de l’entraînement cet hiver au Maroc. Beaucoup plus investi depuis son retour aux affaires – il a activement participé à la qualification en1/4 de finale de C1 contre Chelsea – il ne devrait toutefois pas s’éterniser dans la capitale en cas de grosse offre. Car, même si le PSG ne rentrera pas dans ses frais, les 50 millions d’euros autour desquels se négociera le départ du "Matador" feront du bien au portefeuille. Le joueur conserve une belle cote en Angleterre où Manchester United le suit. En Italie où il a brillé avec Naples, la Juventus est sensible à son cas.

Les destinations possibles : Manchester United, Juventus Turin