Casanova: "Ne pas finir en roue libre"

Casanova: "Ne pas finir en roue libre"

Publié le , modifié le

L'entraîneur toulousain, qui reçoit Lyon mercredi pour le match en retard de la 34e journée, ne veut pas que son équipe termine "en roue libre" face à un club qu'il juge "très cohérent" et qui "fait un très beau championnat".

Votre équipe n'a plus rien à craindre ni à espérer de cette fin de  championnat. Quel objectif visez-vous?

Alain Casanova: "Notre premier objectif, le maintien, est acquis. Désormais, on veut  faire mieux que la saison dernière (10e) et terminer le plus haut possible. Certaines places devant nous sont inaccessibles mais il faut avoir l'ambition de se rapprocher de la cinquième place. Sixième, septième ou  huitième serait un classement honorable. Par rapport à l'évolution de notre jeu, à la transformation de certains de nos principes, cette équipe mérite de finir dans ces eaux-là."

Cet enjeu vous semble-t-il suffisant pour éviter une démobilisation de  vos joueurs?

A.C: "Il reste un peu plus de trois semaines de compétition et il ne s'agit pas de finir en roue libre en pensant que le premier objectif est atteint. Il faut respecter le club, les gens qui nous soutiennent et ceux qui paient pour venir nous voir. C'est important aussi de bien préparer la saison prochaine. 90% de l'effectif sera le même la saison prochaine et on s'aperçoit que quand  on termine bien une saison, le début de la suivante est souvent bon quand il  n'y pas trop de changements dans l'effectif. Ceux qui vont jouer auront à coeur de très bien figurer."

Quel est votre sentiment sur cette équipe de Lyon?

A.C: "C'est une équipe qui fait un très beau championnat. Avec tous les problèmes qu'ils ont eus, notamment les blessures, les Lyonnais sont encore en course pour la quatrième place et sont allés en finale de la Coupe de la Ligue.  C'est un club que je trouve très cohérent dans ce qu'il fait. Il y a de nombreux matches où 80% de l'équipe alignée est formée au club. C'est sans doute le meilleur club formateur en France actuellement. C'est un effectif de qualité qui produit du beau jeu. Cette équipe a déjà également fait preuve de  vertus mentales. J'ai l'impression que l'ensemble des joueurs se met au service du collectif. Ce groupe a de l'avenir."

Lyon s'est beaucoup plaint de l'arbitrage ces dernières semaines. Craignez-vous que cela ait une incidence sur la rencontre?

A.C: "Il paraît que sur une saison, cela s'équilibre. J'espère que demain (mercredi), il n'y aura pas matière à débat pour que l'on se concentre sur le jeu. Chacun a sa façon de voir les choses. Nous, on fonctionne de manière un peu différente. Notre philosophie, c'est surtout de nous concentrer sur ce qui ne dépend que de nous. Je pars du principe qu'il n'y a pas d'arbitre malhonnête. Tout le monde peut commettre des erreurs. Moi, ce qui m'intéresse, c'est surtout mon équipe, et si on a la fraîcheur physique et mentale, on sera prêt pour faire un très bon match."

AFP