Caen sur le podium, Montpellier et Ajaccio ne décollent pas

Caen sur le podium, Montpellier et Ajaccio ne décollent pas

Publié le , modifié le

Caen réalise la bonne opération de cette 6e journée en s'installant sur le podium de la Ligue 1 à la faveur de sa victoire 2-1 à Montpellier. Les hommes de Rolland Courbis restent englués dans la zone de relégation avec un petit point, tout comme le Gazélec Ajaccio, défait à Guingamp (2-1). De son côté, Nice s'est offert une belle victoire face à Bastia (3-1) grâce à des buts de Nampalys Mendy, Valère Germain et Saïd Benrahma. Les hommes de Claude Puel remontent dans la première partie de tableau alors que leurs adversaires du jour enchaînent une troisième défaite consécutive. Malgré 60 minutes à dix, Angers continue son bon début de saison et se place provisoirement à la cinquième place grâce à sa victoire 1-0 face à Troyes.

Ca​en regarde vers le haut, Montpellier n'y arrive toujours pas

R​ien ne semble sourire pour Montpellier en ce début de saison. Alors qu'il semblait tenir le match nul après que Martin (32e) ait répondu sur pénalty à l'ouverture du score de Rodelin (19e), Montpellier a craqué sur l'ultime offensive des Normands, conclue par Louis au bout du bout du temps additionnel (2-1, 90e+3). Un succès qui permet à Caen de confirmer son début de saison et de s'incruster sur le podium de la Ligue 1 derrière Paris et Rennes. En revanche, ça s'annonce plus compliqué pour Montpellier, toujours à la recherche de sa première victoire cette saison et qui inquiète de plus en plus...

Nice domine Bastia

Bien emmenés par leur duo Germain-Ben Arfa, les Niçois se sont offerts une belle victoire dans le derby face à Bastia (3-1). Dominateurs, les corses avaient ouvert le score sur une frappe limpide de Gaël Danic qui trouve la lucarne de Hassen (23e). La réponse de Nampalys Mendy fut non moins superbe (33e) avant que Valère Germain (40e) et Saïd Benrahma (90e) ne scellent le score. À la faveur de ce succès, les Niçois repassent dans la première partie de tableau (9e) alors que les Bastiais, désormais 12e, enchaînent une troisième défaite consécutive. En revanche, des incidents ont éclaté entre supporters et force de l'ordre après le match...

Le retour manqué : Cheikh Ndoye

Absent la semaine dernière lors du premier revers des siens face à Lorient (3-1), Cheikh Ndoye faisait son retour ce soir face à Troyes. Dans ce match entre promus, le capitaine angevin n'aura finalement vu que trente minutes. Le temps de placer une tête à quelques centimètres du poteau de Petric puis de mettre un pied trop haut d'après M.Jaffredo. Une sortie prématurée qui n'aura pourtant pas perturber ses partenaires. Solide défensivement, Angers a fait la différence sur un penalty de Mangani, après une main flagrante de Karaboué dans les 16 mètres (1-0, 58e). Avec ce troisième succès en six matches, le SCO se classe cinquième et continue sur la lancée de son savoureux début de saison. Pour Troyes, 18e et toujours à la recherche de sa première victoire, l'affaire se complique...

La passe de trois pour Guingamp

Soir de première pour le Gazélec qui s'est offert son premier but parmi l'élite grâce à Kader Mangane sur corner (35e). Malheureusement pour les Corses, ce n'est pas ce soir qu'ils s'offriront leur première victoire en Ligue 1. Peu aidé par l'expulsion précoce de Sylla pour deux cartons jaunes (39e), le Gazélec ont également subi la loi d'un Jimmy Briand de gala. Passeur décisif sur le but de Privat (23e), l'ancien Lyonnais s'est offert le but de cette soirée d'un magnifique retourné acrobatique (2-1, 61e). Un geste superbe qui permet à Guingamp de se caler tranquillement à la 7e place, grâce à une troisième victoire consécutive. Le Gazélec, lui, est lanterne rouge. 

Mathieu Aellen