Rodelin Caen but joie
Ronny Rodelin a libéré Caen | CHARLY TRIBALLEAU / AFP

A Caen le dégel !

Publié le , modifié le

C'est une victoire qui va compter pour Caen dans la lutte pour le maintien en Ligue 1. Reporté en raison du terrain gelé le 21 janvier dernier, ce match de la 21e journée face à Nancy a sourit aux Normands. Un court succès 1-0 qui permet à Malherbe de la zone rouge (15e, 28 pts) alors qu'il restait sur trois défaites d'affilées. En revanche, rien ne va plus à Nancy qui a perdu 5 de ses 6 derniers matches et qui s'enfonce au classement (18e place et 27 pts).

Entre formations malades, Caen a montré plus de signes de rétablissement. Ils ont en effet trouvé le meilleur des remèdes: marquer. Ronny Rodelin, lancé sur une touche, s'est joué en soliste de la charnière centrale lorraine pour ouvrir le score (24) et mettre fin à une inquiétante disette de cinq heures sans trouver les filets. Dans la foulée, Frédéric Guilbert (28) et Alaeddine Yahia (31) ont manqué d'enfoncer le clou, laissant encore la porte ouverte à un retour des visiteurs. Mais, entre maladresses et manque de tranchant, Nancy a fait honneur à son statut de plus mauvaise attaque de Ligue 1. Ni Loïc Puyo (45+2), ni Anthony Koura (70), ni Tobias Badila (74) n'ont sanctionné la baisse de régime des Caennais qui, fatigués, ont fini en marche arrière. Les Nancéiens recevront ainsi Toulouse avec l'obligation de prendre des points samedi pendant que Caen ira de son côté à Saint-Etienne le lendemain.