Jean-François Fortin, SM Caen
Le président caennais Jean-François Fortin | KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Caen conteste la montée de Monaco en L1

Publié le , modifié le

Le Stade Malherbe de Caen a décidé de déposer un "recours gracieux" auprès de la Ligue de football professionnel (LFP), s’estimant floué par l’AS Monaco. Selon l’Equipe, le club normand, 4e de Ligue 2 la saison dernière, juge qu’il aurait dû monter dans l’élite à la place de son homologue monégasque et réclame 9 millions d’euros à la LFP au titre du préjudice subi.

L’AS Monaco n’a pas que des amis. Déjà dans le viseur de la Ligue de football professionnel pour sa situation fiscale et sociale avantageuse, le club de la Principauté est maintenant contesté par le Stade Malherbe de Caen. Quatrième de Ligue 2 la saison passée, le club normand estime que la place des Rouge et Blanc dans l’élite aurait dû leur revenir. Selon les dirigeants caennais, la formation du président Rybolovlev ne respecterait pas le Code du sport, obligeant tous les clubs à avoir leur siège sur le territoire français, et n’aurait donc pas dû monter en Ligue 1. Si tel était le cas, leur place au pied du podium aurait suffi pour accompagner Nantes et Guingamp au sommet du football hexagonal.

D’après l’Equipe, le SMC aurait donc choisi d’entamer une procédure le 6 septembre auprès de la LFP, afin de contester le classement final de la L2 l’an passé. En parallèle, par le biais d’un « recours gracieux », il réclame 9 millions d’euros à l’instance de direction du football professionnel, au motif du préjudice subi. Cette dernière n’ayant pas donné suite, équivalent à un refus de payer, Caen devra en passer par le Conseil d’Etat s’il veut voir sa requête aboutir. Un Conseil d’Etat déjà saisi par l’AS Monaco pour contester l’obligation faite aux clubs français de posséder un siège dans l’Hexagone au 1er juin 2014. Cette décision avait été entérinée par la modification du règlement de la LFP le 21 mars. Un vote auquel avait pris part le conseil de direction, dont fait partie un certain Jean-François Fortin, président du… Stade Malherbe de Caen.

Jerome Carrere