Sofiane Boufal félicité Lille Montpellier 2015
L'attaquant virevoltant du LOSC, Sofiane Boufal, buteur, félicité par ses coéquipiers. | DENIS CHARLET / AFP

Boufal et les Lillois font plier Montpellier !

Publié le , modifié le

Porté une nouvelle fois par un Sofiane Boufal particulièrement virevoltant et dans tous les bons coups, Lille met fin à une disette de quatre matchs sans victoire en s'imposant lors du premier match de la neuvième journée de Ligue 1 contre Montpellier (2-0). Les héraultais, longtemps fébriles et peu inspirés offensivement, ont subi la domination des Lillois et replongent dans la zone rouge. De son côté, Lille respire un grand coup.

Cette rencontre avancée de la neuvième journée de Ligue 1 s'annonçait particulièrement importante pour les deux équipes concernées. Que ce soit Lille ou Montpellier, les deux formations avaient clairement besoin des trois points pour dans un premier temps se rassurer, puis aussi et surtout remonter au classement. Si le match nul paraissait presque évident avant le coup d'envoi, le LOSC, porté par un Sofiane Boufal étincelant et un Djibril Sidibé inspiré, a montré beaucoup plus que son adversaire et la victoire deux buts à zéro semble tout à fait logique. Jamais, ou presque, les hommes de Rolland Courbis se sont montrés véritablement dangereux devant les cages lilloises bien surveillées par Maignan, remplaçant d'Enyeama.

Boufal virevoltant et Sidibé généreux

Comme en fin de saison dernière, les protégés d'Hervé Renard se sont reposés sur le talent, la vivacité et la technique de leur petite pépite, Sofiane Boufal. Le Français de 22 ans a tout simplement mis au supplice Hilton, pourtant toujours aussi valeureux, et Congré. C'est lui qui avait lancé la première charge mais la défense de Montpellier avait résisté tant bien que mal (26e). Nangis ensuite aurait pu trouver la lucarne mais Pionnier voyait le cuir passer juste à côté (28e). Finalement, c'est bien Boufal qui sera récompensé de tous ses efforts. Suite à un corner et après un festival ayant amené le coup de pied arrêté, l'attaquant Lillois était à la réception du ballon et provoquait un pénalty assez généreux mais pas scandaleux. Sans trembler, il allait transformer lui-même la sanction pour Montpellier (1-0, 42e). Quelques instants auparavant, Camara aurait pu ouvrire le score contre le cours du jeu (37e), en vain, Montpellier restait quasiment inoffensif.

Après la pause, Lille ne baissait pas le pied mais se montrait moins dangereux. Rolland Courbis haussait la voix, mais cela ne se montrait pas efficace pour autant. Du coup, ce sont les les hommes d'Hervé Renard qui allaient encore en profiter puisque Djibril Sidibé, sur un joli intérieur du pied, trouvait le petit filet de Pionnier impuissant (64e, 2-0). Le KO pour Montpellier qui retrouve la zone rouge, la délivrance pour Lille qui remonte provisoirement à la onzième place. Symptomatique d'une attaque en berne, Boudebouz pour Montpellier ratait pour la première fois de sa carrière un pénalty en Ligue 1 (72e). Quand ça ne veut pas...