Bordeaux vise le sans faute

Bordeaux vise le sans faute

Publié le , modifié le

Vainqueur de ses deux premières rencontres, Bordeaux tentera ce soir à Nice de préserver son fauteuil de leader. Assez convainquants depuis la reprise du championnat, les Girondins devront toutefois se méfier de Niçois en grande confiance, et qui évolueront devant leur public.

Willy Sagnol ne pouvait rêver un meilleur début dans son costume d'entraîneur à Bordeaux. Son expérience de joueur lui permet déjà de relativiser la situation. "Le classement est anecdotique. Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est ce que nous allons produire face à Nice. Nous sommes toujours dans la même philosophie. On se concentre sur le jeu et notre animation", a affirmé l'ancien international français. Même si Sagnol indique que le contexte est différent, le club girondin a quoi qu'il en dise un léger avantage sur son adversaire. Bordeaux avait en effet battu Nice 2-0 le 12 juillet dernier en match de préparation... Il s'agissait d'ailleurs du premier match de Sagnol sur le banc girondin.

Nice en confiance

Comme le rappelle son entraîneur, Bordeaux devra rester prudent car son adversaire a de quoi l'inquiéter. Le président de l'OGCN Jean-Pierre Rivière le dit lui-même, "ce groupe a confiance en lui". Nice qui effectue un bien meilleur début de saison que les années précédentes, dégage en effet un sentiment de sérénité. Le match nul en amical face au grand Barça (1-1, le 3 août) a donné une certaine assurance aux Aiglons. "On est en train de retrouver un état d’esprit et une identité collective qu’on n’avait pas sur tous les matchs de la saison dernière", explique Romain Genevois. Face à Bordeaux, le défenseur prévoit "un gros match parce que les deux équipes vont vouloir confirmer. Face à une formation de Bordeaux qui est en confiance avec ses deux résultats positifs, ça va être un bon test pour nous et un bon match à jouer", a indiqué l'international haïtien. "On doit confirmer notre bon match de Toulouse (3-2) en gommant des petites erreurs et garder la solidité qu’on a pu montrer à Lorient (0-0). C’est une bonne occasion de tout réunir en un match.

Bielsa reste enthousiaste

Un peu plus tôt dans l'après-midi, Guingamp reçoit Marseille, avec l'opportunité pour l'EAG de basculer dans la première partie du tableau en cas de succès. Frustré par son début de saison déçevant, l'OM entend bien retrouver quelques couleurs pour ne pas s'enfoncer déjà dans une crise. Car même si la saison ne fait que commencer, un revers des Phocéens serait très mal vécu par les supporteurs olympiens qui attendent toujours un premier succès. "Je suis un peu peiné par ce début de saison. Mais je suis plein d'enthousiasme pour le match qui arrive face à Nice", explique Marcelo Bielsa qui avoue ne pas toujours dormir correctement. "Je peux utiliser une formule que je peux utiliser pour d'autres équipes, à savoir que Nice possède de bonnes individualités, et joue bien collectivement. Mais je peux ajouter que les latéraux attaquent énormément, et les attaquants centraux savent monter également pour apporter du danger". Une analyse qui a fait sourire quelques journalistes présents sur place...

Lille doit se reprendre

Parmi les autres matches de cette troisième journée de Ligue 1 programmés ce samedi, Lille accueille Lorient. Après la déconvenue de mercredi face au FC Porto (0-1), les Nordistes vont devoir rapidement se recentrer sur la priorité que représente le championnat. Derrière, Caen espère profiter de son déplacement à Reims pour engranger quelques points à l'extérieur, tandis que Bastia aimerait signer un premier succès face à Toulouse. Montpellier qui s'est rassuré face à l'OM (2-0) reçoit une équipe de Metz abonnée pour le moment aux matches nuls.

Romain Bonte