Anthony Modeste - Bordeaux
Modeste, attendu comme le renouveau bordelais | JEFF PACHOUD

Bordeaux veut repartir sur de bonnes bases

Publié le , modifié le

A l'exception de Lyon, les grands favoris de la saison que sont Lille, Marseille et Paris ont beaucoup souffert samedi lors de la première journée de Ligue 1, marquée par la défaite du PSG à domicile face à Lorient (1-0). Suite aujourd'hui de cette journée avec Bordeaux qui reçoit Saint-Etienne.

Bordeaux compte sur Gillot

Après un an et demi de déboires et la perte de plusieurs joueurs-clés, Bordeaux cherchera à prendre un nouveau départ en Ligue 1 ce soir avec la réception de Saint-Etienne. Avec un nouvel entraîneur, Francis Gillot, et peu de recrues, les Girondins débuteront la saison avec leurs nouvelles armes: une volonté de faire du jeu, un cocktail de jeunes et d'anciens et l'envie de faire oublier une saison et demie de déceptions. L'atmosphère est plus légère sur la plaine du Haillan. Exit le capitaine Alou Diarra, parti à Marseille. Fernando a pris la route de l'Arabie saoudite et Wendel devrait aussi quitter le club prochainement. L'arrivée de Francis Gillot et de son staff, qui viennent de conduire Sochaux à une place européenne, constitue visiblement le facteur principal du changement de l'équipe bordelaise. L'ex-technicien sochalien a remis l'équipe au travail, récupéré son ancien milieu offensif Nicolas Maurice-Belay, fait venir, à la place de Diarra, le Nancéien Landry N'Guemo sur l'aile gauche et tente d'imposer son goût pour le jeu à ses troupes.

"La saison dernière est enterrée. Il faut passer à autre chose", insiste Gillot. Avec cinq victoires, un nul et une seule défaite en match de préparation tout en passant en revue l'ensemble de son effectif, le coach girondin semble sur la bonne voie. "Ils sont travailleurs, réceptifs, attentifs. C'est déjà un bon point car si on veut apprendre, il faut d'abord écouter. Pas de remontrances en cinq semaines de préparation, c'est plutôt bon signe", note l'entraîneur, quia voulu "voir tout le monde".

Venu pour reconstruire, Francis Gillot a aussi des objectifs: "Bien démarrer, c'est important. Mon objectif à moyen terme, c'est la trêve. Il faudrait qu'on ait un nombre de points qui nous permette encore d'être parmi les cinq ou six premiers. Cela correspond à une trentaine de points donc cela fait 10 victoires". Pour cette ouverture, Fahid Ben Khalfallah et Marc Planus sont blessés et Florian Marange suspendu. En face, Saint-Etienne, qui fait figure d'épouvantail, a perdu à l'intersaison ses deux internationaux, Blaise Matuidi et Dimitri Payet. Mais les Stéphanois, aligneront leurs nouvelles armes, le gardien Stéphane Ruffier (ex-Monaco), Jérémy Clément (ex-PSG) et Florent Sinama-Pongolle (ex-Saragosse). En revanche, l'ancien de Sunderland Steed Malbranque, n'est pas encore qualifié.

Gilles Gaillard