Bordeaux - Lyon - Gouffran 2012
Yoan Gouffran a offert le but de la victoire aux Girondins | AFP - NICOLAS TUCAT

Bordeaux surprend l’OL, St-Etienne fait voler Rennes

Publié le , modifié le

Les Girondins de Bordeaux ont confirmé leur domination à domicile en décrochant un sixième succès consécutif dans leur enceinte de Jacques Chaban-Delmas (1-0). Grâce à son carton face à Rennes (4-0) St-Etienne remonte dans le peloton pour la dernière place européenne.

Cette fois, Bordeaux a tenu. Quinze jours après avoir été éliminés par l’OL en Coupe de France (3-1) après avoir ouvert la marque, les Girondins ont pris leur revanche en championnat (1-0). Un but de Gouffran juste avant la pause (41e) a permis aux champions de France 2008-2009 de décrocher les trois points.

Dans une rencontre attendue, entre les Gones à la poursuite du podium et des Girondins revenus dans la course à la Ligue Europa, la rencontre s’est jouée sur quelques accélérations. Meilleure équipe offensive depuis le début de l’année 2012 avec 9 réalisations en quatre matchs (bien aidé par son 5-4 contre Lille), Bordeaux s’est limité au minimum syndical (1-0). La décision s’est faite sur un corner côté gauche. Le ballon, dévié une première fois par Koné atterrissait sur la tête de Gouffran qui ne tremblait pas (41e). La suite du match a été terne. Bordeaux a préféré garder le score tandis que Lyon peinait à se montrer réellement dangereux. Bordeaux reste prophète en son pays. Les joueurs de Francis Gillot ont décroché une sixième victoire consécutive à domicile. Pour Lyon, c’est la mauvaise opération puisque l’OL stagne à la cinquième place.

St-Etienne fait exploser Rennes

Dans l’autre match de l’après-midi, St-Etienne accueillait Rennes. Les Verts ont littéralement fait voler en éclats la défense rennaise (4-0). Trois points qui permettent à la formation de Christophe Galtier de recoller au peloton de tête avec 39 points. Dominés dans le jeu et en terme de possession de balle, les coéquipiers de Ruffier ont pourtant trouvé les premiers l’ouverture. A la 24e min, Jean-Pascal Mignot débloquait la situation suite à un corner mal repoussé par la défense rennaise et un service de Nicolita.

A la 39e min, fidèle à son approche en contres, St-Etienne était tout proche de doubler la mise sur une tête de Sako. Sans regret pour les joueurs de Christophe Galtier puisqu’au retour des vestiaires Battles concluait parfaitement un contre éclair. Sako n’a d’ailleurs pas manqué l’occasion d’ajouter sa touche à la victoire des siens grâce à une belle frappe à l’extérieur de la surface à la 66e min. En fin de rencontre, Gradel alourdissait la marque (4-0). Rennes qui venait se relancer dans la course au podium est reparti de Geoffroy-Guichard avec une belle valise.