Le Bordelais Malcolm tente sa chance
Le Bordelais Malcolm tente sa chance | AFP

Bordeaux sur le fil, nuls en cascades

Publié le , modifié le

Une seule parmi les rencontres du soir de la 14e journée de L1 a dégagé un vainqueur, il s'agit de Bordeaux qui s'est imposé devant Dijon (3-2) en fin de match. Pour le reste, elles ont toutes donné lieu à des résultats nuls, ce qui est un moindre mal pour Guingamp (1-1 à Caen) qui reste en haut du tableau. En bas de classement en revanche, la lanterne rouge Lorient a bien cru tenir son succès mais a finalement concédé le partage des points à Metz (3-3).

►Le match : Bordeaux s'en sort bien

Bordeaux a enfin conjuré le sort à domicile où il n'avait plus enchaîné deux victoires de suite depuis le mois d'août. Voilà qui est fait puisque, après sa victoire contre Lorient, les Bordelais ont obtenu un succès laborieux mais précieux contre Dijon, grâce à deux buts en toute fin de partie signés Kamano, alors que les Dijonnais qui n'ont encore jamais gagné à l'extérieur pensaient enfin y parvenir

►Le joueur : Benjamin Moukandjo

Metz qui l'avait emporté lors de la journée précédente après cinq revers de suite, aurait pu enchaîner face à Lorient, dernier du classement et en plein doute. Paradoxalement, les Bretons n'ont pas semblé très fébriles, même après avoir été rapidement menés. Ils sont revenus par Waris et ont surtout pu compter sur leur buteur maison Benjamin Moukandjo pour prendre le large. Moukandjo en est à six buts dans une équipe qui n'en a marqué que 12 depuis le début du championnat. Mais ces efforts ont encore été vains puisque les Messins sont revenus grâce à un doublé de Vion. 

►La stat' : Guingamp sur sa lancée

En allant chercher le nul à Caen (1-1) Guingamp a poursuivi sur sa série avec le sixième match de suite sans défaite. Certes, les Costarmoricains ont encore une fois eu chaud dans une partie qui s'est jouée dans le dernier quart d'heure. Rodelin a donné l'avantage à Caen qui pensait avoir fait le plus difficile. Mais les Guingampais dont la marque de fabrique est de jamais abdiquer sont allés chercher l'égalisation par De Pauw à la 85e minute. Cela permet à l'En-Avant de rentrer provisoirement dans le Top 5 en attendant le match de Lyon face au PSG dimanche. 

Christian Grégoire