Bordeaux Nantes
Bordeaux s'impose face au FC Nantes | MEHDI FEDOUACH / AFP

Bordeaux s'impose face à Nantes (1-0)

Publié le , modifié le

Bordeaux se devait de se racheter après sa lourde défaite à Toulouse la semaine dernière (4-1). Et c'est en grande partie fait puisque les Girondins n'ont pas encaissé de buts face à une timide équipe nantaise. On retiendra notamment la belle prestation de Jérémy Ménez.

La première info de l’après-midi nous est venue de la feuille de match qui a vu le nom de Cédric Carrasso réapparaître en tant que titulaire. L’ex Toulousain n’avait plus joué de match officiel depuis janvier dernier et sa rupture des ligaments croisés. Et il a passé une première période plutôt tranquille. Comme l’on pouvait s’y attendre, Nantes n’a pas tenté de prendre véritablement le jeu à son compte et s’est appliqué à bien défendre. On sent déjà la patte René Girard.

Un Jérémy Ménez flamboyant 

Malheureusement, bien défendre ne suffit pas quand vous devez faire face à un joueur aussi déroutant que Jérémy Ménez. L’ancien Milanais est dans le coup sur la première occasion des marine et blanc. Moyennement décalé par Diego Rolan, il parvient à servir Malcom qui bute sur Rémy Riou. Le ballon revient sur Rolan qui voit sa frappe sauvée sur la ligne. Ménez continue de se démener et aurait pu bénéficier d’un penalty suite à un contact avec Oswaldo Vizcarrondo. Il se montrera décisif à la demi-heure de jeu. Bien servi sur le côté droit, il martyrise Diego Carlos d’un superbe crochet avant de centrer parfaitement aux 5 mètres 50 pour Rolan. L’Uruguayen n’a plus qu’à pousser le ballon au fond. Avantage mérité pour Bordeaux et sa ligne d’attaque qui laisse entrevoir des lendemains très intéressants.

Cédric Carrasso, le retour décisif

Malmené sur le premier but par l'international tricolore, Diego Carlos ne l'entendait pas de cette oreille et a bien failli égaliser sur un coup franc lointain à ras de terre (50ème). Mais Carrasso se détend bien. Les Nantais ont globalement été maître du ballon durant les 25 premières minutes de la secondes période mais ne se sont pas véritablement créés d'occasions franches. Leur salut a bien failli venir d'un nouvel entrant, Yacine Bammou. Auteur d'une superbe tête, il a vu le dernier rempart girondin sortir un arrêt réflexe de grande classe. Puis c'est au tour de l'une des Stars de l'Euro 2016 de s'illustrer. Mais l'Islandais Kolbeinn Sigthorsson bute encore sur un des héros du match. Nantes a poussé jusqu'au bout mais en vain. Bordeaux empoche finalement 3 points rassurants après la déroute toulousaine (4-1). Seul ombre au tableau, la blessure de Jérémy Toulalan. Quelques minutes après la reprise, il s'est écroulé sur la pelouse puis est sorti en se tenant la cuisse gauche. 

Florian Giraud @Flogiraud13