Bordeaux - Saint-Etienne: pour éviter la dégringolade

Bordeaux - Saint-Etienne: pour éviter la dégringolade

Publié le , modifié le

Après avoir occupé brièvement le podium (Saint-Etienne) et le rang de dernier invincible avec le PSG (Bordeaux), les deux clubs ont curellement chûté, et s'affrontent pour le compte de la 15e journée de Ligue 1. Privés de victoire depuis 7 matches, les Bordelais ont basculé dans la deuxième moitié du classement, dans laquelle pourraient tomber les Stéphanois en cas de 7e match consécutif sans victoire (toutes compétitions confondues) ce soir.

Jusqu'à la 8e journée, le parcours de Bordeaux était impeccable. Au moment d'aller au Parc des Princes, lors de la 8e journée, l'équipe était invaincue. Depuis la claque (6-2), le bateau bordelais semble ivre. La défaite samedi à Caen (1-0) est le 7e match sans victoire. Avec seulement quatre points d'avance sur le premier relégable, la situation devient préoccupante. "On n'avance pas, le problème il est là", regrette Jérémy Toulalan, le capitaine. "Si on ne gagne pas ce n'est pas suffisant." Pour renouer avec la victoire, les joueurs de Jocelyn Gourvennec auront un handicap supplémentaire, puisque De Préville, Kamano et Lewcuk, trois titulaires dont deux en attaque.

De l'autre côté, l'humiliation face à l'OL (5-0) a déclenché un changement d'entraîneur, sans pour autant que Saint-Etienne retrouve le chemin de la victoire. "Nous sommes convalescents", admettait Julien Sablé, le nouveau coach épaulé par Jean-Louis Gasset, après le nul à domicile contre Strasbourg (2-2) vendredi. "Il faut revenir aux bases : le sacrifice", scande-t-il. Et le nouveau technicien sait ce qui attend son équipe: "Ce sont deux équipes qui ont besoin de points, qui sont dans une situation quasi identique. Ce sont deux bonnes équipes en manque de confiance." La défaite précipitera la chute du vaincu, mais le match nul ne redonnera de l'allant à personne. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze