Yoann Gouffran marque à Rennes
Yoann Gouffran et les Girondins font la bonne opération de la soirée | DAMIEN MEYER - AFP

Bordeaux recolle, Lille rechute

Publié le , modifié le

Excellente opération pour les Girondins de Bordeaux. En déplacement à Rennes, les joueurs de Francis Gillot l'ont emporté 2-0 et s'emparent de la 4e place du classement. A l'inverse, Lille, tenu en échec à Nancy 2-2, voit le podium s'éloigner un peu plus encore. Dans les autres rencontres, Montpellier a dominé Lorient 2-0 et Brest a battu Evian Thonon-Gaillard sur sa pelouse et sur le même score.

Et si le Bordeaux 2013 était un bon cru ? Sur la pelouse du Stade Rennais, les coéquipiers de Cédric Carasso ont connu une première mi-temps difficile avant que le changement de système opéré par le sorcier Gillot (d'un 5-3-2 à un 4-4-2) ne fasse la différence. Néanmoins, la première période à l'avantage des Rennais aura été très pauvre en occasion. Il a fallu attendre le début du deuxième acte et une inspiration de Fahid Ben Khalfallah pour lancer parfaitement Gouffran qui s'en allait tromper Costil du droit. Son 8e but de la saison. Face à une équipe rennaise dans laquelle M'Villa n'a pas dû faire forte impression à Harry Redknapp, le manager de QPR venu en Bretagne pour le superviser, les Bordelais ont passé une seconde mi-temps somme toute tranquille. Henri Saivet allait même aggraver la marque sur un copier-coller du premier but. Bordeaux entame la nouvelle année du meilleur pied. Les Girondins sont 4e du classement à six points du podium.

Nancy s'arrache face à Lille

Le podium, c'est l'objectif minimal de Lille cette saison mais après la contre-perfomance de ce soir, Rudi Garcia va sans doute revoir ses ambitions à la baisse. Perturbé par les départs de Landreau et Debuchy, le groupe lillois a mal géré son déplacement en Lorraine. Sur la pelouse synthétique de Marcel Picot, ils ont pourtant ouvert le score dès la 20e seconde par Nolan Roux. Patrick Gabriel, le nouvel entraîneur nancéien, rêvait sans doute meilleur début. Néanmoins, la suite lui a sûrement donné de l'espoir pour le reste de la saison. Ses joueurs ont égalisé par Grange sur une frappe superbe avant que Payet ne redonne l'avantage à Lille. On pense les Lorrains abbatus mais Ayasse arrache le nul en toute fin de match. Un point qui ne fait pas avancer Nancy au classement mais qui fait entrevoir des jours meilleurs au club du Président Rousselot. A Lille, on regrette un match mal géré comme l'a dit Florent Balmont après le match: "C'est une occasion gâchée. Quand on mène deux fois au score, on doit avoir les trois points. On stagne un peu en  championnat. C'est un mauvais résultat. Il y a des choses à travailler."

Montpellier et Brest se donnent de l'air

Dans le bas de tableau, c'est Brest qui fait la bonne opération grâce à sa victoire sur la pelouse d'Annecy, face à l'ETG de Pascal Dupraz. Réduits à dix rapidement (12e) après l'expulsion de Laquait pour une faute dans la surface, les Savoyards ont longtemps cru pouvoir recoller à Brest qui avait pris l'avantage sur le penalty par Ben Basat mais Grougi les crucifiera dans les arrêts de jeu. Bilan, Brest a huit points d'avance sur la zone rouge alors qu'Evian est au bord du précipice, à la 17e et dernière place non-relégable.

Le bas de classement, Montpellier veut le voir de haut. Ce soir René Girard remerciera sans doute Gaëtan Charbonnier. Embarquée dans un match compliqué sur une pelouse médiocre, son équipe s'en est remis, par deux fois, à son jeune attaquant qui ne cesse de progresser cette saison. Le coach montpelliérain soulignait après le match la bonne opération de son équipe: "Au classement,  tant qu'on avancera, on ne reculera pas. C'est une bonne chose de gagner et de  s'installer dans la première partie du tableau". En face, les Lorientais retombent dans le travers de l'inconstance. Ils n'ont plus que deux points d'avance sur leur adversaire du soir qui grâce à ce succès entrevoit un coin de ciel bleu au coeur de l'hiver.