Bordeaux n’y est plus du tout

Bordeaux n’y est plus du tout

Publié le , modifié le

La suite de la 13e journée de Ligue 1 a accouché de rencontres fermées. Montpellier a battu Marseille (1-0) et remonte à hauteur du PSG. Bordeaux est allé s’incliner sur la pelouse de Dijon (0-2), avant-dernier du championnat avant cette journée. St Etienne a assuré l’essentiel face à une petite formation niçoise (0-2). Dans le même temps, Evian Thonon est allé créer la surprise en battant Lorient (2-1) tandis qu'Ajaccio a arraché le nul contre Caen (2-2).

Montpellier remporte le derby de la méditerranée

A terme d'une rencontre rendue difficile par les conditions de jeu et une pluie battante, Montpellier s'est imposé à domicile contre Marseille (1-0). La plus petite des marges accordée par un but contre son camp de Souleymane Diawara (63e) qui ne restera pas dans les annales. Mais l'essentiel était ailleurs. Avec les trois points en poche, Montpellier consolide sa place de dauphin, à hauteur du PSG dans l'attente de sa rencontre contre Nancy dimanche (21h). Les Héraultais confirment leur solide position de ce début de saison en repoussant Lille à 5 points et Lyon à 7. Marseille, en revanche, voit sa série de trois victoires consécutives s'arrêter brusquement.  

A Bordeaux, tous les voyants sont au rouge

Les matchs se suivent et ne se ressemblent pas pour Bordeaux. Après avoir tenu le PSG en échec, on était en droit d’attendre plus des Girondins. Mais une fois de plus cette saison, les Gouffran et compagnie sont retombés dans leurs travers. Faibles dans l’animation offensive, peu tranchants sur les phases de jeu arrêtées, les hommes de Francis Gilot ont également sombré… défensivement. Deux buts, inscris en l’espace de cinq minutes par Jovial (69e) et Corgnet (73e) sont venus sceller leurs espoirs de succès. Grâce à cette quatrième victoire de la saison Dijon sort provisoirement de la zone rouge. La formation de Patrice Carteron se paye même le luxe de compter un point de plus que leur victime du soir. A Bordeaux, désormais 15e du championnat, les voyants sont au rouge.

« Cartons pleins » pour Nice

Après son match nul encourageant contre Montpellier (1-1), St Etienne a confirmé son embellie en allant chercher trois points cruciaux sur la pelouse de Nice. Sinama Pongolle s’est chargé d’ouvrir la marque sur pénalty à la 24e minute face aux Aiglons avant que Zouma n’assure leur victoire d’une tête sur corner. Entre temps, les Niçois avaient écopés de deux cartons rouges, sur Ospina et Mouloungui. Dans une ambiance très chaude, les supporteurs Sudistes, déçus  par le déroulement de la partie, ont partiellement vidé les tribunes avant la fin de la rencontre. Cela n’a pas empêché une nouvelle expulsion (la troisième de la rencontre !) de l’un des leurs avec le nouveau carton rouge de Civelli. Nice a vu rouge, ASSE a reverdi.

Ajaccio s’est accroché jusqu’au bout

Lanterne rouge de Ligue 1, Ajaccio a un temps pensé obtenir les trois points en accueillant Caen sur la pelouse du stade François Coty. Mais après avoir ouvert la marque sur pénalty par l’intermédiaire d’Ilan (52e), les Corses sont rentrés dans le rang. N’Diaye s’est rendu coupable d’une grossière erreur défensive dans la surface qui a profité à Wague (64e). Puis c’est Nangis, en inscrivant son premier but en L1 qui a redonné l’avantage à Caen. Mais Ajaccio a eu le mérite d’y croire et est allé arracher le point du match nul en fin de rencontre grâce à Andre (90e). Un seul point peut-être, mais qui fait beaucoup de bien pour un club sevré de victoires. 

Evian – Lorient : les empressés

Il ne fallait pas arriver en retard samedi au Parc des Sports d’Evian. Si cette expression est des plus éculées, elle s'applique à merveille pour qualifier la rencontre entre Evian Thonon et Lorient. En effet, le club promu obtenait un pénalty sur une faute de Romao sur Adnane dès la 27e seconde de jeu ! Sagbo se chargeait de le transformer et d’ouvrir la marque. Le même scénario s’est reproduit en début de seconde période lorsque Sunu, remettait les deux équipes à égalité suite à un corner à la 46e min. Finalement, Wass (59e) assurait finalement la victoire d’Evian Thonon grâce à un but en demi-volée. Lorient concède sa troisième défaite consécutive en déplacement et stagne autour de la septième place du classement.

Les réactions :
Renato Civelli (capitaine de Nice): "Parfois, on veut bien faire les choses, et on fait le pire. C'est un match horrible, un match noir. Il y avait peut-être trop d'excitation chez nous pour ce match. Un rendez-vous très important pour nous, pour le club et pour les supporteurs. Mais nous avons surtout commis trop d'erreurs. Le ballon que je perds dans l'axe constitue sans doute le tournant. Je ne veux pas m'exprimer sur l'arbitre, nous avons commis les plus grosses bourdes. Nous avons tout gâché."

Vincent Fossiez @VincentFossiez