bordeaux toulouse gouffran Akpa Akpro
Gouffran à la lutte avec Akpa Akpro | AFP-Muller

Bordeaux ne fait pas de cadeau à Toulouse

Publié le , modifié le

Alors que Toulouse avait l'occasion de partager le fauteuil de leader avec le PSG et l'OM, le derby de la Garonne face à Bordeaux s'est soldé par une défaite du Téfécé 1-0, la deuxième de la saison. Bordeaux qui met ainsi fin à une série de six matches toutes compétitions confondues sans victoire, se repositionne de la 10e à la 7e place, à seulement quatre longueurs des leaders.

Ce derby de la Garonne avait une saveur particulière pour les Toulousains, conscients qu'en cas de succès, ils se retrouveraient en tête de la L1, ex aequo avec le PSG et l'OM. Opposé à une équipe girondine qui restait dans la moindre victoire depuis six rencontres, le Téfécé pouvait légitimement aborder ce match avec l'étiquette de favori. Mais devant son public, Bordeaux prenait cette rencontre par le bon bout. Au quart d'heure de jeu, il fallait notamment deux arrêts exceptionnels coup sur coup de Ahamada face à des frappes de Maurice-Belay et Plasil à bout portant pour ne pas voir les Girondins ouvrir le score. Les Toulousains avaient pourtant bien l'intention de jouer le plus haut possible, mais la très hermétique défense des hommes de Francis Gillot forçait le respect. Sans trop de solution et malgré une meilleure possession de balle, les Toulousains ne prenaient pas assez de risque pour mettre en difficulté les Bordelais.

Gouffran arrache la victoire

Eliminées cette semaine en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue, les deux formations espéraient se refaire une santé lors de cette deuxième période. Mais la pause avait plutôt refroidi les ardeurs des 22 acteurs. Les occasions se comptaient à peine sur les doigts d'une main, et le spectacle n'était plus au rendez-vous. Seule une frappe de Gouffran des 25 mètres mais qui passait au-dessus du cadre calmait un peu des supporteurs mécontents. Alain Casanova commençait à s'impatienter sur son banc et procédait au premier changement. Peu en verve, Ben Yedder était ainsi remplacé par Rivière (77e). Sertic sortait à son tour côté bordelais, et Ben Khalfallah entrait sur le terrain. Et après 88 minutes d'un duel crispé, Gouffran qui était servi en profondeur par Plasil, prenait de vitesse toute la défense toulousaine et offrait du plat du pied droit une précieuse victoire à Bordeaux 1-0. Le score en restait là, et si Toulouse pouvait s'en vouloir de ne pas avoir pris plus de risque, le club girondin savourait un premier succès après six matches sans victoire.

Romain Bonte