Bordeaux-Nantes : Sagnol éprouve "frustration" et "colère"

Bordeaux-Nantes : Sagnol éprouve "frustration" et "colère"

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Bordeaux, Willy Sagnol, a avoué éprouvé "beaucoup de frustration et beaucoup de colère" après la défaite de son équipe à Nantes (1-2), alors qu'elle semblait maîtriser le match, samedi, lors de la 18e journée de Ligue 1.

Comment ressort-on d'un match qui a semblé si maîtrisé mais qu'on a finalement perdu ?
   
Willy Sagnol: "Il y a beaucoup de frustration et beaucoup de colère. Beaucoup de frustration car on est jamais mis en difficulté et on prend quand même deux buts. Et beaucoup colère parce qu'on a tout simplement arrêté de jouer en deuxième mi-temps. Tous les très bons ingrédients qu'on a mis en première mi-temps, on ne les a pas retrouvés en deuxième".
   
Comment expliquez-vous cette baisse de régime ?

W.S. : "C'est difficile à comprendre pourquoi, il faudra bien analyser ça. Parce qu'à ce niveau là, avec les objectifs qu'on a, on a pas le droit de faire une deuxième mi-temps comme on fait. Je crois qu'on a beaucoup moins fait les efforts à la perte de balle. Ce qui nous a fait faire une très bonne première  mi-temps, c'est surtout qu'on était présent à la récupération. Dès qu'on perdait le ballon, on avait beaucoup de densité autour du ballon et en deuxième mi-temps on a plus retrouvé cette densité. Et puis surtout il y a eu un nombre de mauvais choix beaucoup trop important pour prétendre à autre chose. On a pas  le niveau pour pouvoir se relâcher. Si on veut continuer d'exister il faut qu'on soit toujours à 100% et en deuxième mi-temps on était loin d'être à 100%. Un moment donné, quand la lucidité s'effrite, on redevient vite une équipe moyenne".
   
Avec cette défaite, vous voyez les équipes de têtes s'échapper un peu...

W. S. : "Oui, mais Lyon mérite d'avoir creusé l'écart car ils ont fait une très belle prestation (3-0) hier soir (vendredi) contre Caen. Marseille et Paris on sait qu'ils ne sont pas touchables, pas par nous en tout cas. Mais la saison est encore longue et on va continuer à s'accrocher".

francetv sport @francetvsport