Bordeaux - Nantes, ou le match de reprise de la Ligue 1 par défaut

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Pedro Chirivella Nantes
Le milieu nantais Pedro Chirivella et ses coéquipiers ouvrent le bal de la Ligue 1, ce soir, contre les Girondins de Bordeaux (19h). | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Vampirisée par la Ligue des Champions, la Ligue 1 reprend pourtant ses droits ce soir avec Bordeaux-Nantes (19h). Une rencontre qui n'était pas initialement prévue en ouverture du championnat mais l'affiche entre Marseille et Saint-Etienne a dû être reportée à cause de cas de Covid-19 dans l'effectif olympien.

Ce n'était pas l'affiche espérée pour la reprise de la Ligue 1 qui entendait frappait fort son retour sur les terrains cinq mois plus tard avec un alléchant Marseille - Saint-Etienne. Mais quatre cas positifs au Covid-19 dans l'effectif marseillais ont obligé la Ligue de football professionnel (LFP) à revoir ses plans. Initialement programmée samedi à 17h, c'est donc la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et le FC Nantes qui se retrouve propulsée sur le devant de la scène.

L'affiche, qui aurait plus de résonnance au milieu des années 80, n'est pas aussi excitante qu'un duel entre Stéphanois et Olympiens. Elle souffre surtout d'une concurrence très forte en ce week-end à forte tonalité européenne. Déjà, Bordeaux-Nantes fait face, ce soir, à la finale d'Europa League entre l'Inter Milan et le FC Séville (21h). Cette concurrence a forcé les organisateurs à avancer l'horaire du match à 19 heures, inhabituel pour un match de reprise. Mais surtout, la début de la Ligue 1 est confronté au dénouement de la Ligue des Champions dans un Final 8 où les clubs français ont particulièrement impressionné.

Une actualité dominée par la Ligue des Champions

Lyon, sorti mercredi en demi-finales par le Bayern Munich, et surtout le PSG, vampirisent à raison l'actualité footballistique de cette fin de semaine. Autant la LFP avait certainement vu juste en interrompant sa saison au mois de mai, autant elle n'a pas brillé en programmant la reprise de la Ligue 1 le même week-end que la finale de la Ligue des Champions que s'apprête à disputer le Paris Saint-Germain. Ce n'est pas faire un cadeau à son championnat qui voit déjà trois de ses matches reportés dès la première journée (Marseille - Saint-Etienne, Montpellier-Lyon et PSG-Metz).

à voir aussi Protocole sanitaire, équité sportive, supporters... Les 5 questions que pose le Covid-19 sur la reprise de la Ligue 1 Protocole sanitaire, équité sportive, supporters... Les 5 questions que pose le Covid-19 sur la reprise de la Ligue 1

De plus, la Ligue 1 reprend alors que la crise sanitaire semble ne pas être encore totalement maîtrisée. Nantes en sait quelque chose. Les Canaris ont beaucoup été touchés pendant leur préparation avec pas moins de huit cas de Covid-19 au total (sept joueurs et un membre du staff). De nouveaux cas positifs sont découverts régulièrement et, à ce rythme, les prochaines journées risquent d'être entachées de plusieurs reports également. Ce qui n'aide pas à la lisibilité du championnat, notamment au niveau du classement.

Bordeaux-Nantes sur une nouvelle chaîne

Pour agrémenter ce tableau déjà peu reluisant, Bordeaux-Nantes fera office de crash test pour la nouvelle chaîne Téléfoot. Le match sera certainement très peu suivi via les canaux légaux puisque la chaîne a lancé sa campagne d'abonnements en début de semaine seulement. Ce sera pourtant l'unique moyen de visionner la rencontre pour les supporteurs des deux équipes ne faisant pas partie des 5 000 spectateurs autorisés au Matmut Atlantique.

Bien loin des lumières des projecteurs, donc, la Ligue 1 est définitivement de retour ce soir après plus de cinq mois d'interruption.

à voir aussi Ligue 1 : Les dix recrues à suivre pour la saison 2020-2021 Ligue 1 : Les dix recrues à suivre pour la saison 2020-2021