Gajic Bordeaux
Gajic espère être de nouveau buteur face au PSG | NICOLAS TUCAT / AFP

Bordeaux, l'esprit léger face au PSG

Publié le , modifié le

Les Girondins de Bordeaux, qui se déplacent au Parc des Princes vendredi en ouverture de la 5e journée de Ligue 1, n'ont rien à perdre sauf trois points. Outsiders mais conquérants, ils ne désespèrent pas être les premiers à faire tomber le PSG cette saison.

Bordeaux réussira-t-il là où Lille, Ajaccio, Montpellier et Monaco ont échoué ? A savoir prendre ne serait-ce qu'un point au PSG. Quatre matchs, quatre victoires, le club parisien a connu un temps de réaction parfait pour prendre un bon départ dans la course à la Ligue 1. A l'inverse, Bordeaux est un peu resté dans les starting blocks mais sa récente victoire contre Nantes (2-0) a insufflé un vent favorable. l'équipe de Willy Sagnol a prouvé contre les Canaris qu'elle restait cette formation solide et équilibrée, pas facile à bouger. Même pour le PSG ?

Willy Sagnol table sur le fait que Paris, en dépit de son début de championnat sans faute, n'a pas encore atteint sa vitesse de croisière. "C’est bien de jouer le Paris Saint-Germain à ce moment-là", déclare le coach des Girondins. "Nous devons nous déplacer sans état d’âme. Nous allons à Paris pour faire notre maximum en gardant le même état d’esprit qu’en début de saison". Preuve que Sagnol garde quand même le sens des réalités en même temps qu'un certain sens de l'humour, il ajoute : "une des clés du match est de couper les passes pour Di Maria mais, face à Paris, le trousseau est gros".

Le PSG affiche presque complet

Pour autant, le sérieux est de mise côté aquitain. "Notre objectif face au PSG est de ne pas être timide et d’essayer de construire des choses", concluait Sagnol. Les joueurs semblent sur la même longueur d'ondes. "Nous devons être concentrés et concernés, jouer en équipe et produire un travail défensif ensemble. Il faudra prendre du plaisir à faire déjouer le PSG, bien défendre. Nous n’avons pas de pression particulière", martèle Henri Saivet. Pour le coup, cette dernière phrase ne relève certainement pas de la méthode Coué. Car Paris se dressera devant les Bordelais avec l'ensemble de ses forces ou presque.

Si un doute subsiste quant à la présence d'Ibrahimovic, touché avec la Suède contre l'Autriche en éliminatoires pour l'Euro, le PSG a récupéré ses internationaux intacts. Et même revigorés après avoir tous brillé, que ce soit Blaise Matuidi avec la France,  David Luiz et Lucas avec le Brésil, Ezequiel Lavezzi avec l'Argentine ou encore Marco Verratti avec l'Italie. Les autres cadors habituels, eux, étaient restés au Camp des Loges pour des raisons de non sélection, de blessures, de remise en forme mais ils devraient tous être sur le pied de guerre vendredi. "Ils" ce sont Thiago Silva, Thiago Motta, Edinson Cavani, Angel Di Maria, Javier Pastore et Kevin Trapp. Trois fois rien donc...