Mathieu Chalme face à Joe Cole
Mathieu Chalme face à Joe Cole | AFP-Tucat

Bordeaux et Lille dos à dos

Publié le , modifié le

Lille est allé chercher un nouveau match nul (1-1) à Bordeaux, lors du match d'ouverture de la 7e journée de Ligue 1. Menés au score après 7 minutes à la suite d'un pénalty transformé par Diabaté, les Lillois sont parvenus à égaliser grâce à un nouvel exploit personnel de Hazard (57e). Bordeaux reprend quelques couleurs, alors que Lille marque le pas (4e), ratant l'occasion de rejoindre Lyon en tête.

Si Bordeaux avait besoin de points pour se refaire une santé, Lille avait besoin de se redonner confiance en défense, le gros point faible de cette équipe lilloise. Mais les craintes de Rudi Garcia étaient rapidement justifiées, lorsqu’à la 7e minute, sur une faute –contestable- dans la surface de Balmont sur Diabaté, l’arbitre de la rencontre M. Chapron désignait le point de pénalty. L’attaquant malien s’en chargeait, Landreau touchait le ballon, sans pouvoir le détourner, et les Girondins menaient au score (1-0, 8e).

La réaction des tenants du titre se faisait attendre, la faute à un déchet technique inhabituel pour les coéquipiers de Rio Mavuba. Et c’était au contraire les hommes de Francis Gillot qui se procuraient la première occasion franche sur un raid de Maurice-Belay sur le flanc gauche, conclu par une frappe trop croisée de Trémoulinas (23e). Sur un nouveau contre bordelais, Maurice-Belay tentait sa chance d’une grosse frappe, mais sans la cadrer (32e)… Le Losc se montrait enfin dangereux sur un corner repris de la tête par Rozenhal après 38 minutes de jeu, mais Olimpa détournait sur son poteau et le score restait en faveur des Girondins à la pause.

Landreau a frôlé le rouge

Le début de deuxième période restait sur le même rythme –peu soutenu-, et les Lillois, revenus avec la volonté de reprendre le jeu à leur compte éprouvaient toutes les peines du monde à trouver la faille. Comme souvent en pareille situation, il fallait s’en remettre à un exploit individuel, et pour ce petit numéro, qui d’autre qu’Eden Hazard pouvait s’y coller ? Remarquablement bien servi par Joe Cole, l’international belge driblait d’un double crochet deux défenseurs, et d’une frappe croisée, remettait les deux équipes à égalité (1-1, 57e).

Quelques minutes plus tard, il fallait un énorme arrêt de Landreau (66e) sur une frappe de Diabaté, pour ne pas voir les Nordistes encaisser un deuxième but. Le jeu s’intensifiait et les actions s’enchaînaient à l’image d’une belle pichenette de Jelen qui passait finalement à côté du cadre. C’est alors qu’à dix minutes de la fin, le portier lillois sortait très dangereusement -à la manière d’Harald Schumacher- sur Ben Khalfallah. Landreau n’écopait que d’un carton jaune, et sur le pénalty tenté de nouveau pas Diabaté, c’était le poteau qui sauvait cette fois les Lillois. Le score en restait là (1-1), et Lille enchaînait un troisième match nul après le CSKA (2-2) et Sochaux (2-2), alors que Bordeaux reprenait un peu confiance.

Romain Bonte