Bordeaux-Bastia
Bordeaux a dominé Bastia lors de la 28e journée de Ligue 1 | AFP - JEAN-MICHEL MULLER

Bordeaux brise les Corses

Publié le , modifié le

Bordeaux a mis fin à sa spirale négative en dominant le Sporting Club de Bastia dimanche lors de la 28e journée de Ligue 1. Une victoire 1-0, la première depuis quatre journées qui permet aux hommes de Francis Gillot de remonter à la neuvième place de Ligue 1.

Bordeaux n'avait plus gagné en championnat depuis la réception de Valenciennes lors de la 24e journée. Le déplacement en Corse face à Ajaccio avait ouvert une série de quatre défaites en Ligue 1. C'est la visite de l'autre club de l'île de Beauté qui a permis aux Girondins de renouer avec les 3 points, trois jours après la défaite en 8e de finale de l'Europa League contre Benfica (1-0). Le Malien Cheik Diabaté a inscrit le seul but de la rencontre à la 58e minute. 

Coaching gagnant

Comment gagner sans marquer? Cette question obsédait Francis Gillot l'entraîneur bordelais. Son attaque était resté muette durant trois journées en championnat avant le déplacement à Lille lors de la dernière journée. Dans le Nord, c'était la défense qui avait flanché, les Girondins s'inclinant 2-1. Une quatrième défaite en autant de rencontres. Lors de la réception de Bastia, l'attaque et la défense ont fait le métier. Après une première mi-temps dominée mais vierge en but, la faute à un Landreau intraitable face à Saivet, Francis Gillot faisait entrer du sang frais : Ludovic Obraniak et Cheik Diabaté. Le Polonais était le premier à s'illustrer en touchant du bois sur une frappe à l'entrée de la surface (53e minute).  Cinq minutes plus tard, le Malien venait concrétiser la domination bordelaise en trompant l'international français sur un centre de Ben Khalfallah. Une ouverture du score logique puisque à l'heure de jeu, les hôtes avaient déjà frappé 10 fois au but contre une seule pour les Corses.

Durant la dernière demi-heure, les hommes de Frédéric Hantz se livraient un peu plus. Le Mahorais Toifilou Maoulida était tout près à la 84e minute de reprendre de la tête un centre de Palmieri. Les Bastiais avaient laissé passer leur chance. Dans le temps additionnel, c'est même Plasil qui avait l'occasion de doubler la mise mais son pointu du gauche ne trompait pas Landreau sorti à sa rencontre. Le score en restait donc à 1-0, un soulagement pour Francis Gillot qui parlait d'un "match moyen" aux micros de BeIn Sport. Mais ce dimanche, seule la victoire était belle pour les Girondins qui repassent dans la première partie du tableau (9e). Les Bastiais eux sont repoussés à 11 points de leur bourreau du jour et restent 14e.

Les résultats de la 28e journée

Le classement de la Ligue 1

Plus d'infos à suivre