Valenciennes - Saint-Etienne
Duel aérien entre Sinama-Pongole et Gil | AFP - FRANCOIS LO PRESTI

Bonne opération des Stéphanois

Publié le , modifié le

En lice pour les places européennes, Saint-Etienne a signé une précieuse victoire à Valenciennes (2-1), alors que les deux équipes jouaient à dix contre dix. Et le match nul (1-1) de Toulouse contre Lorient n'est pas fait pour déplaire aux Verts. Pourtant en infériorité numérique, Lyon a renoué avec la victoire en dominant Lille 2-1. Bordeaux a battu Brest 2-0, et Sochaux retrouve un peu le sourire après son succès sur Evian 3-2.

Lyon – Lille (2-1) : Lyon revit

Pour Lyon, l’important était d’évacuer l'élimination surprise face à Nicosie en C1, et cette rencontre face au tenant du titre tombait finalement à pic. Sous les yeux d’un Sir Alex Ferguson sans doute à la recherche d’un joueur de qualité, Lacazette, pourtant malheureux mercredi, a ouvert le score dès la 12e. L’OL a même doublé la mise par l’intermédiaire de Lopez (39e), mais Chedjou a réduit le score juste avant la pause (2-1). Le Losc a repris des couleurs en deuxième période, et profité du deuxième jaune de Lovren pour se retrouver en supériorité numérique à 20 minutes de la fin. Sans un Lloris vigilant jusqu’à la dernière seconde, Lille en aurait certainement profité, mais au final, c’est bien Lyon qui a tenu bon, et empoché les trois points de la victoire (2-1). L’OL met ainsi fin à une série de quatre matches sans défaite du Losc, et revient surtout à quatre points de Lille, dont la troisième place n’a jamais été si fragile.

Valenciennes – Saint-Etienne (1-2) : le rouge sied aux Verts

L’expulsion la plus rapide de la saison est intervenue après trois minutes de match. Sur une grossière faute de Carlo Sanchez qui s’est essuyé les crampons sur la cheville droite de Fabien Lemoine, l’arbitre de la rencontre M. Varela a un temps hésité avant de sortir le rouge. Et en toute logique, le joueur valenciennois a été contraint de sortir du terrain. Lemoine est également sorti du terrain mais sur civière… Les Verts n’ont pas profité de cette supériorité numérique et une demi-heure plus tard, M. Cirvela a dû sortir une nouvelle fois le carton rouge, après un tacle en position de dernier défenseur de Mignot sur Kadir qui filait au but. Un carton rouge partout, c’était également sur un score de parité (1-1) que les deux équipes allaient se quitter, Aubameyang répondant à Aboubakar, jusqu’à ce que Sako ne donne finalement la victoire aux Verts.

Toulouse – Lorient (1-1): 12 matches sans succès pour les Merlus

On ne change pas une équipe qui ne gagne pas, tel est l’adage des Merlus. Après 11 matches sans victoire, Lorient a préféré joué la stabilité, et ne pas bouleverser son équipe au moment d’affronter une équipe toulousaine en quête de points européens. Et le système lorientais a bel et bien fonctionné. La victoire tant attendue n’est certes toujours pas au rendez-vous, mais l’essentiel est sauf face à l’une des meilleures formations de la saison, avec un match nul qui ne fait pas les affaires du Téfécé. Lorient enregistre donc un 12e match sans victoire…

Brest-Bordeaux (0-2): Il ne pleut pas des buts à Brest

Il n’y a eu que deux buts inscrits à Brest où Bordeaux s’est imposé 2-0. La reprise de Gouffran à la 35e minute et la tête de Plasil (47e) n’ont rien d’anodin si l’on en croit les statistiques. Les rencontres de l’équipe bretonne ont en effet la particularité d’être les moins prolifiques en buts des cinq principaux championnats européens, avec une moyenne de 1.70 buts par rencontre. Il s’agit des 23e et 24e buts encaissé par les hommes d’Alex Dupont qui joueront vraisemblablement leur maintien jusqu’au bout de la saison. De son côté, Bordeaux met fin à une série de deux défaites d’affilée (face à Nice et Montpellier), et se relance pour l’Europe.

Nice – Nancy (1-1) : Les Aiglons calent dans leur nid

Après une série de deux victoires d’affilée, les Niçois surfaient sur la vague du succès, et espéraient bien aller chercher trois points supplémentaires, qui leur auraient permis de sortir un peu la tête de l’eau. Mais devant leur public, qui n’a pas hésité à siffler ses joueurs à la fin de la rencontre, les Niçois ont dû concéder un nul (1-1) face à une équipe de Nancy qui aurait sans doute pu s’imposer au Stade du Ray. Les deux buts ont été inscrits sur coup-franc, Dja Djédjé répondant au but de Niculae.

Evian-Thonon-Gaillard – Sochaux (2-3): Les Lionceaux ont rugi !

Le nouvel entraîneur sochalien, Eric Hély, a visiblement trouvé les mots justes pour galvaniser le groupe doubiste. Pourtant menés à deux reprises, les Sochaliens ont trouvé les ressources nécessaires pour inverser la tendance et l’emporter. Il s’agit surtout de la première victoire des Lionceaux après 13 rencontres sans le moindre succès. De quoi redonner des ailes à une équipe qui n’a pas encore dit son dernier mot pour le maintien, alors qu’elle risque de rester lanterne rouge si Auxerre s'impose à Rennes dimanche.

Romain Bonte