Yoann Gourcuff - 2011
Yoann Gourcuff | AFP - FRANCK FIFE

Blessures en cascade à Lyon

Publié le , modifié le

A moins de trois semaines de la reprise du championnat de L1, la situation de l'OL inquiète. Défaits deux fois en amical contre Salzbourg et Genk, les Gones et leur nouvel entraîneur, Rémi Garde, balbutient leur football. Plus que les résultats, sans conséquence en cette période de pré-saison, ce sont les blessures cumulées d'Ederson, Pjanic et Gourcuff qui compliquent la situation. L'attaquant brésilien, gravement touché au genou, sera absent trois mois.

Lyon perd ses éléments. Alors que le championnat de France ne reprendra que le 6 août, le septuple champion de L1 a dû enregistrer coup sur coup les blessures de Yoann Gourcuff, Miralem Pjanic et Honorato Ederson. C'est la blessure de l'attaquant brésilien qui inquiète le plus. Touché au genou gauche samedi lors de la rencontre amicale face à Genk (Belgique) le joueur de 25 ans devrait être indisponible deux à trois mois. Ironie du sort, c'est lors d'un choc violent avec son coéquipier Dejan Lovren que l'ancienne flèche de Nice a été touché. Un vrai coup dur pour celui qui avait déjà passé une saison quasiment blanche l'année dernière après avoir été opéré des ischio-jambiers. En effet, il n'avait joué que huit rencontres pour deux buts inscris lors de l'exercice 2010-2011. De son côté, le Croate Lovren souffre d'une grosse contusion de la cuisse droite et pourra reprendre l'entraînement à la fin de cette semaine.

Un malheur n'arrivant jamais seul, l'OL est momentanément privé de son milieu Miralem Pjanic. Touché à la cuisse droite, le Serbe sera indisponible deux à trois semaines. Une autre absence de choix pour le nouvel entraîneur Rémi Garde, qui a la lourde tâche de composer un bloc solide après trois ans sans le moindre trophée. Les premières sorties de sa formation n'ont pas été convaincantes. Deux matchs amicaux et deux défaites, à Salzbourg (1-0) et Genk (3-1). Autant dire que le chantier reste énorme à l'orée de cette nouvelle saison.

Les blessures, un problème récurrent à l'OL

Au milieu de ces absences, le cas de Yoann Gourcuff pourrait être moins grave qu'annoncé. Alors qu'une opération était à l'ordre du jour en fin de semaine dernière, à cause d'un morceau d'os dans le genou, sa rémission pourrait se faire de façon naturelle. Lundi, en compagnie du préparateur physique de l'OL, Robert Duverne, il a passé un test physique "globalement satisfaisant". "Ça s'est bien passé même si je ressens encore une petite gêne au moment de l'impulsion" a confirmé l'international français. 

Même si le cas Gourcuff pourrait se résoudre plus vite que prévu, cette série de blessures interpelle. Une fois de plus, Lyon voit son effectif diminué par de lourdes blessures. Si de pareilles perturbations sont le pain quotidien des grands clubs, elles semblent se multiplier du côté du Rhône. On se souvient que Cris, en 2007-2008, s'était rompu les ligaments et avait été absent des terrains pendant huit mois. La saison dernière, c'était l'avant-centre Lisandro Lopez qui avait tardé à s'affirmer à cause d'une blessure au tendon d'Achille. Une absence qui coïncide avec le départ diesel de la formation en championnat. Scoumoune ou problème de préparation ? Difficile de juger. Ce qui est certain, c'est que l'ancien champion de France vient de s'amputer bien malgré lui d'un nombre important de joueurs. Et la saison qui arrive déjà... Lyon sera t-il prêt ?