Laurent Blanc
Laurent Blanc | AFP

Blanc : "On va ajuster"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a expliqué vendredi qu'il allait "ajuster" son effectif, c'est-à-dire sans doute faire tourner au fur et à mesure des trois matches qui viennent en une semaine.

Le PSG se rend samedi à Bastia (L1), accueille ensuite mercredi Leverkusen  (C1) et Saint-Etienne dimanche prochain (L1).

Vous avez cette semaine trois matches qui s'enchaînent. Comment les  préparer ?
 

"Cette semaine, je n'ai pas vu beaucoup les joueurs. Il y en avait  beaucoup à droite à gauche en sélection. Il n'y a a priori pas de problème  particulier de blessure. Mais il y a un peu de fatigue, c'est logique. On a un  joueur (Thiago Silva) qui a fait 12 ou 13 heures d'avion pour aller jouer en  Afrique du Sud. On va réfléchir. Il y a des échéances importantes et il va  falloir prendre en compte la forme des joueurs. Certains ont eu des  déplacements lointains, certains sont sous le coup d'une suspension en Ligue  des Champions. Il va falloir réfléchir pour faire des équipes compétitives mais  sans prendre trop de risques. On a un effectif assez important pour le faire."

Les déplacements à Bastia sont parfois compliqués...
 

"Moins qu'avant. Avant, ça pouvait être un peu particulier. Il y aura du  monde mais on est habitués. C'est comme ça partout où on va. On sait que Bastia  va jouer crânement sa chance. Ils n'ont rien à perdre. Nous, saurons-nous  imposer notre jeu, être bons techniquement ? Et ils doivent se souvenir de  l'aller (victoire du PSG 4-0). Ils n'en ont pas besoin mais ça va leur donner  une motivation supplémentaire." 

Compte-tenu de votre avance en championnat, faut-il s'attendre à des  changements samedi, avec peut-être Jallet ou Cabaye titulaires ?
 

"En tous cas ça ne change vraiment rien dans la préparation. On est  conscient d'avoir un capital points qui est en notre faveur. Mais on essaie de  mettre la meilleure équipe possible car il y a encore beaucoup de points à  prendre. Sur les cas particuliers, c'est vrai que depuis début janvier Van der  Wiel a tout joué. Christophe est de retour et on pourra peut-être faire  souffler Gregory. Christophe revient de six semaines de blessure. Il est en  bonne forme, il a retrouvé la compétition avec la CFA. Il faut qu'il joue. Pour  les trois matches qui arrivent, on va regarder les temps de jeu de tous les  joueurs. On va ajuster. Cabaye n'a pas beaucoup joué depuis son arrivée. Il est  prêt. Mais ce n'est pas forcément Cabaye ou Verratti. Ca peut être les deux  ensemble."

AFP