Laurent Blanc
Le nouvel entraîneur du PSG, Laurent Blanc | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Blanc: "à moi de trouver l'équilibre"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc, conscient de "l'urgence" de devoir remporter une première victoire en L1 à Nantes, dimanche en clôture de la 3e journée, avoue encore chercher "le bon équilibre" pour son équipe dont il sent pourtant qu'elle "monte en puissance".

Comment abordez-vous le match contre Nantes ?
Laurent Blanc : "Je ne sais pas quelle équipe va concocter (leur entraîneur) Michel Der  Zakarian, s'ils vont jouer à cinq derrière ou pas. Mais ma composition d'équipe  est avant tout déterminée par rapport à ce que je veux faire, pas par rapport à  l'équipe adverse. Comme pour les deux premiers matches, on va jouer celui-ci  pour le gagner, dans un système qui, je l'espère, va créer du jeu et nous faire  marquer des buts, tout en étant un peu plus solides défensivement. L'urgence  pour nous étant évidemment de prendre les trois points".
   
Depuis le début de saison, votre équipe évolue en 4-4-2 sans trop de  réussite. Comment cherchez vous à optimiser ce système ?
L.B: "On réfléchit beaucoup à ça, mais je ne veux pas être prisonnier d'un  système car il faut pouvoir être capable de le changer. Quand on a un joueur  exclu, on change le système, quand un joueur de l'équipe adverse est exclu, on  change aussi le système... On a commencé avec une formule avec deux attaquants  axiaux très bons, mais on a aussi des joueurs offensifs. A moi de rapidement  trouver le bon équlibre collectif qui nous permette d'être solides à tous les  niveaux, dans le coeur du jeu comme en défense. Je réfléchis à beaucoup de  choses avec le staff pour essayer d'améliorer l'équipe, pour qu'elle soit plus  efficace qu'elle n'est actuellement. Mais, je le répète, notre préparation  n'est pas fin prête. Plus on va jouer de matches, plus vite s'estompera ce  manque de préparation, c'est pour ça que je sens qu'on monte en puissance, je  pense qu'on va marquer beaucoup de buts."
   
Avec un duo Ibrahimovic-Cavani si fort devant, n'y-t-il pas la tentation  de jouer long pour débloquer des situations compliquées ?
L.B: "Ce n'est pas mon idée de jouer long et ce n'est pas la philosophie du  PSG. Mais toutes les tactiques sont bonnes quand elles sont efficaces. Si à 0-0  face à une défense centrale de petite taille vous lancez de longs ballons et  que votre grand attaquant marque de la tête, alors oui, c'est ce qu'il fallait  faire. Pour vous faire une confidence, contre Montpellier, j'avais demandé aux  joueurs pendant les dix premières minutes de jouer long sur +Ibra+ car je  savais qu'il prendrait les ballons et qu'on éviterait alors le pressing de  Montpellier. Mais on ne l'a pas fait..."

AFP