Laurent Blanc
L'entraîneur du PSG, Laurent Blanc | AFP - ADRIAN DENNIS

Blanc: "il y a pire comme fin de saison"

Publié le , modifié le

"Il y a pire comme fin de saison", estime Laurent Blanc, soucieux de vite remobiliser son monde quatre jours après la déception vécue en Ligue des champions face à Chelsea, car il reste "deux titres à gagner", dont celui de champion de France, peut-être dès dimanche à Lyon.

Comment a été digérée l'élimination contre Chelsea ?
Laurent Blanc
: "Ca n'a pas été simple, les garçons ont été très, très déçus. Tout le  monde a été affecté par l'élimination. A juste titre, la Ligue des champions  c'est un rêve. Mercredi et jeudi, ce n'était pas très joyeux... Il faut passer  à autre chose, il faut se reprogrammer. Il y a pire comme fin de saison. Il  faut relativiser les choses. Il reste deux titres à gagner. On a fait ce qu'il  fallait pour être dans cette position de gagner des titres. On pourrait n'avoir  rien à jouer. Je ne considère pas le championnat joué. J'ai l'impression que  dans l'histoire du PSG, il n'y a que les résultats de la Ligue des champions  qui vont à l'avenir réguler la vie du club. On est en train de banaliser un  titre de champion de France, une coupe nationale, un Trophée des champions  qu'on appelle ailleurs la superCoupe. Les joueurs ont pris conscience qu'il  fallait bien finir la saison. On peut gagner des titres. Ca permet de reprendre  le dessus. Les joueurs vont prendre le dessus. Ils vont finir la saison comme  ils l'ont jouée tout du long, en voulant gagner tous les matches."

Jouer Lyon, pour au moins voire deux matches potentiellement à forts  enjeux, facilite cette remobilisation ?
L B
: "Lyon est une des très bonnes équipes du championnat. C'est une bonne  chose de passer au championnat par une confrontation avec Lyon, à l'extérieur.  La double confrontation sera elle même intéressante (la 2e sera la finale de la  Coupe de la Ligue le 19 avril, ndlr). Les deux matches sont importants. En L1,  il peut être décisif. L'autre, à coup sûr, le sera. Il n'y aura pas de séance  de rattrapage. Lyon a fait deux très bons matches contre la Juventus, de par  son jeu. Cette équipe a bloqué certains joueurs importants de la Juve. On peut  supposer qu'elle aura la même disposition tactique contre nous."

Dans la mesure où certains joueurs seraient encore affectés par le match  à Chelsea, allez-vous opérer des changements ? Cavani sera-t-il aligné en attaque ? 
L B
: "L'équipe sera différente de celle qui a débuté à Chelsea. La fatigue  est là, mentalement aussi. Mais il y a des joueurs qui montrent aussi des  qualités. Pourquoi pas faire jouer la concurrence plus durement que je ne l'ai  fait jusqu'à présent ? Pour Cavani, il est accompagné. Il y a toujours un  accompagnement à faire. Le rôle d'entraîneur ne s'arrête pas au terrain. Il y a  des discussions à avoir. +Edi+ est dans l'état d'esprit de bien finir la  saison. Il a fait une bonne préparation. Il va se remettre dans le droit chemin.

AFP