Nasser Al-Khelaïfi PSG
Le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi | AFP - MIGUEL MEDINA

Blanc, Ibra, la Ligue des champions, le titre et les filles, Nasser Al-Khelaïfi fait le point

Publié le , modifié le

Le PSG reçoit Metz ce mardi au Parc des Princes en match en retard de la 32e journée. L’occasion pour Paris de prendre seul la tête de la Ligue 1 devant Lyon et pour Nasser Al-Khelaïfi, le président du club, de faire le point sur la saison dans une interview au Parisien, avant un troisième titre qu’il n’imagine pas échapper à son équipe.

La Ligue des champions

Le désarroi de Zlatan Ibrahimovic lors du match contre le FC Barcelone
Le désarroi de Zlatan Ibrahimovic lors du match contre le FC Barcelone

Pour la troisième année de suite, le PSG a été éliminé en quarts de finale de Ligue des Champions. Une stagnation en terme de résultats, mais pas une déception pour le président qui regrettait plutôt les absences au match aller. "Avec notre effectif au complet lors du match aller, je suis persuadé que le résultat aurait été différent". Il a également pointé les différences entre les deux équipes : "si on calcule le prix des attaquants du Barca : Messi veut 250 millions d’euros, Neymar 150 et Suarez 150, c’est 550 millions d’euros. C’est plus que ce qu’on a investi depuis quatre ans"."On a perdu contre le grand Barcelone", a-t-il jugé. "L’expérience emmagasinée" va servir au PSG et à son président qui réfléchit déjà à la saison prochaine et aux moyens pour accomplir son rêve : "gagner un jour la Ligue des champions".

Le mercato

L'attaquant du PSG, Zlatan Ibrahimovic
L'attaquant du PSG, Zlatan Ibrahimovic

Le PSG comme toute l’Europe doit désormais composer avec le fairplay financier. Un frein à l’expansion du club qui a été "handicapé" et a "clairement ralenti" d’après le président. "Sans ces sanctions, on peut imaginer que Di Maria serait au PSG cette saison", a-t-il avoué. L’été prochain, Nasser Al-Khelaïfi souhaite "régénérer l’équipe", mais refuse de parler de fin de cycle. La preuve ? Selon lui, personne ne partira. Cavani ? "C’est le futur du club, il a besoin de plus de confiance (…) Il sera parisien la saison prochaine". Même une grosse offre (50 millions d’euros) ne ferait pas réagir le président parisien. Ibra, dont l’avenir est en question après une saison compliquée ? "La question ne se pose pas. Il reste avec nous la saison prochaine, c’est sûr". Pour sa star suédoise, le PSG a de grands projets. "J’aimerais le garder au club dans un rôle à définir. On veut garder notre star". Pastore non plus ne quittera pas le navire, Motta, "un vrai leader", contacté par Carlo Ancelotti, non plus. Au rayon des arrivées, le dirigeant qatari est resté évasif même si Pogba est clairement une cible. "C’est un grand talent, il est français, parisien même. Mais tous les grands clubs le veulent", a-t-il tempéré.

L’avenir de Laurent Blanc

L'entraîneur du PSG, Laurent Blanc
L'entraîneur du PSG, Laurent Blanc

Dans cette interview, Nasser Al-Khelaïfi a été clair, Laurent Blanc sera l’entraîneur parisien la saison prochaine. Il a défendu celui qui n’était pas son premier choix au moment de remplacer Carlo Ancelotti. "J’ai été très déçu du traitement infligé à Laurent (…) il fait un excellent travail avec nous". Son départ de son propre chef n’est pas envisagé par le président, qui assure que Blanc peut "écrire l’histoire" avec un quadruplé (Trophée des Champions, Coupe de la Ligue, championnat, Coupe de France). Il met toutefois la pression sur son entraîneur puisqu’il n’envisage pas une seconde que le PSG ne gagne pas la Ligue 1. "C'est inconcevable pour moi de ne pas gagner la Ligue 1", a-t-il déclaré et on voit mal comment le titre pourrait effectivement leur échapper. Un échec ferait tâche et pourrait remettre en cause l’avenir de Blanc au club.

L’univers PSG

Nasser Al-Khelaïfi a connu un week-end faste avec la victoire éclatante des garçons contre Lille, la qualification des filles pour la finale de la Ligue des champions et la victoire en Coupe de France de l’équipe de handball. L’émir du Qatar l’a même félicité. Le PSG est sur tous les fronts et comptent bien continuer. L’équipe de hand devrait grandir la saison prochaine avec l’arrivée programmée de Nikola Karabatic, les footballeuses sont à l’aune d’un finale européenne "historique" et pourraient concrétiser une première partie du rêve de leur président.

Pour continuer à faire grandir le club, le président entend mener à bien le projet du centre d’entraînement. La possibilité d’un départ de Saint-Germain-en-Laye n’est pas écartée. "On a pris du retard, concède-t-il. Je veux quelque chose de parfait, le meilleur centre d’entraînement du monde". Une annonce devrait être faîte en juillet "au plus tard". Il veut aussi développer le centre de formation pour ne plus qu’un "seul Parisien avec du talent" échappe au PSG. Enfin bonne nouvelle pour les supporters après les augmentations des prix du billet cette saison, Nasser Al-Khelaïfi a également dit qu’il n’y "aura pas de hausse la saison prochaine dans les virages et quarts de virage".