Laurent Blanc
Laurent Blanc. | LIONEL BONAVENTURE / AFP

Blanc : "Ca suffit à mon bonheur"

Publié le , modifié le

L'entraîneur du Paris SG Laurent Blanc a estimé que les deux buts inscrits à Bordeaux sans en encaisser suffisaient à son bonheur, même s'il reconnaît que son équipe a déjà fait "de meilleurs matches".

Est-ce que ça a été compliqué de faire céder Bordeaux ? 

"Il a fallu être patient, insister dans le jeu et sur les coups de pied  arrêtés puisqu'on a été dangereux là-dessus aussi. On a été récompensé en  deuxième période. Le scénario est souvent comme ça. Le plus difficile contre  des équipes qui viennent très regroupées, c'est de concrétiser les occasions.  En première période on a manqué un peu de spontanéité dans les 18 mètres mais  globalement je suis assez satisfait. On a fait des matches meilleurs, mais on a  mis deux buts et on n'a rien concédé à Bordeaux qui était venu avec des  dispositions très défensives. C'est la quatrième fois cette année qu'on les  joue. On savait très bien qu'ils allaient jouer sur quelques actions, des  contres, et bien défendre. C'est ce qu'ils ont fait, mais contrairement à  Montpellier, ils ne se sont pas procuré d'occasions. Nous sommes sans doute un  peu moins bien dans la fluidité du jeu, mais les équipes adverses ne nous  facilitent pas les choses. Si tu marques dans les 10 premières minutes, tu peux  avoir un festival comme contre Nantes (5-0). Ce soir on en a mis deux et on  n'en a pas pris. Ça suffit à mon bonheur."

Qu'avez-vous pensé de l'entrée de Cabaye ? 

"On avait prévu de le faire participer 20 ou 30 minutes. Ça dépendait  aussi du film du match. Je ne me fais aucun souci pour lui. Il est intelligent,  il sait comment on veut jouer, il comprend notre philosophie. Il s'adaptera à  notre système sans trop de problème."

Et Lucas ? 

"Il marque des points mais il pourrait en marquer beaucoup plus. Il est  intéressant par sa vitesse d'exécution et ses dribbles. Ce soir il fait marquer  deux buts. C'est très bien mais j'aurais aimé qu'il soit récompensé par un but  pour lui. C'est un artiste, un jeune joueur. Il a progressé tactiquement même  si c'est quelque chose dont il a entendu parler seulement depuis son arrivée en  Europe. Il fait des choses incroyables avec le ballon mais le foot c'est une  équipe. Il fait des efforts."

AFP