Laurent Blanc
L'entraîneur du PSG, Laurent Blanc | AFP - JEAN-PIERRE CLATOT

Blanc "attend une réaction" du PSG

Publié le , modifié le

Laurent Blanc, "en colère" après la première défaite de la saison du Paris SG mercredi à Evian/Thonon (2-0), attend "une réaction" de son équipe dès samedi contre Sochaux pour le compte de la 17e journée de L1.

Le revers contre Evian/Thonon est-il digéré ?
Laurent Blanc
: "Une défaite n'est jamais anodine. Il ne faut jamais banaliser la  défaite. Même si on regarde le match, les statistiques, il n'en reste pas moins  qu'on a perdu. On a enregistré cette défaite. J'ai hâte d'être à (samedi)".

L'amertume semble persister...
L B
: "Je suis en colère de cette défaite. Il y avait mieux à faire. En  première période on n'a pas fait ce qu'il fallait faire. On s'est procuré 4-5  occasions immanquables. En seconde, on n'a plus eu le monopole du jeu, ni créé le danger. Le match devait rester largement à notre portée. Tout le monde a été vexé. Si on avait été battu par une équipe supérieure, on se serait dit +voilà,  elle a été meilleure que nous+. Là, on a le sentiment, sans enlever aucun mérite à Evian/Thonon, qu'on n'a pas fait ce qu'il fallait faire pour gagner, contrairement à eux. On est passé à côté, on a vite envie de se retrouver sur  un terrain pour corriger ça."

Vos joueurs partagent-ils votre sentiment ?
L B
: "Les joueurs savent qu'on n'a pas fait ce qu'il faut à Evian. J'attends  une réaction des joueurs. Et il y a des indices qui me font penser qu'il va y  en avoir une. J'ai rarement vu une séance d'entraînement d'après match comme celle d'hier (jeudi, ndlr). C'est un bon indice, même si ce n'est pas une garantie."

Des joueurs vous ont-ils déçus ?
L B
: "Certains m'ont déçu. Quand on a sa chance, c'est toujours bien de la saisir..."

Considérez-vous cette contre-performance comme une alerte ?
L B
: "Je sais que quand mon groupe est à 100%, il est supérieur à beaucoup  d'équipes. On est largement compétitif, mais si on ne l'est pas et que certains  faits de jeu nous sont défavorables, on peut nous battre. On a fait 22 matches,  pour une défaite, celle de trop certes. Mais si on fait 21 autres matches sans  défaite c'est bien aussi. On nous dit +invincibles+, +irrésistibles+, mais pour  avoir ce titre-là , il faut être à 100%. Toutes les équipes jouent comme un  match de Coupe de France contre nous. A nous de retenir la leçon."

Le championnat s'en trouve relancé... 
L B 
: "Le championnat est toujours ouvert. Tant mieux, ce n'est pas bien qu'une équipe domine tout le monde. Il faudra être champion à la 38e journée. On fait partie des équipes qui dominent mais on n'est pas la seule, il y a Lille et Monaco aussi."

D'où l'importance de battre Sochaux samedi...
L B
: "Sochaux va essayer de grappiller quelque chose. A nous de mettre cette colère intérieure au service de l'équipe pour faire un bon match et le gagner."