Elie Baup
Elie Baup. | AFP

Baup sur le banc de l'OM

Publié le , modifié le

Elie Baup été nommé mercredi soir entraîneur de l'Olympique de Marseilleen remplacement de Didier Deschamps. Depuis plusieurs jours des rumeurs circulaient sur plusieurs possibilités (Ravanelli, Lucien Favre..) mais c'est finalement le technicien français qui a semble-t-il présenté le plus de garanties aux dirigeants marseillais.

Ancien entraîneur de Bordeaux, de Toulouse et de Saint-Etienne notamment, Elie Baup, 57 ans, n'a plus exercé son métier depuis la saison 2008-2009, année où il était à la tête du FC Nantes. Depuis, il exerçait un rôle de consultant sur une chaîne de télévision. La mission qui l'attend est immense. Reprendre le chantier laissé par Deschamps dans un club toujours difficile à gérer, du fait des nombreuses réactions épidermiques que les moindres décisions entraînent. Ceci, avec des moyens revus à la baisse du fait de la non qualification de l'OM pour la Ligue des champions et un recrutement qui ne sera sans doute pas à la hauteur de ce qu'espèrent les supporteurs. Des supporteurs toujours très présents qui ont comme d'habitude beaucoup d'exigences.
Elie Baup devra aussi tenter d'apaiser les tensions internes qui ont semble-t-il miné Didier Deschamps et l'ont empêché d'aller au bout  de son projet.

Celui qui a remporté tous ses titres avec Bordeaux, dont il a été à la tête de janvier 1998 à octobre 2003 (avec les Girondins, il gagne le Championnat de France en 1999, année durant laquelle il est élu meilleur entraîneur de L1, puis la Coupe de la Ligue en 2002) a terminé il y a quatre ans son dernier contrat à Nantes qu'il a connu dans un climat de crise de nerfs permanent et fin de régne (relégation en L2), expérience très utile pour affronter les immanquables turbulences marseillaises à venir.
Le nouvel entraîneur de l'OM doit rejoindre Crans-Montana où les joueurs sont en stage. Et il devra rapidement prendre la mesure de la tâche qui l'attend. Les deux matches amicaux qui figurent à leur programme en Suisse le 8 juillet contre le FC Sion et le 13 juillet face au Benfica Lisbonne, lui permettra d'affiner sa préparation.